Faire un don
Prière avec les contemplatives au sanctuaire du Seigneur des Miracles, Pérou © Vatican Media

Prière avec les contemplatives au sanctuaire du Seigneur des Miracles, Pérou © Vatican Media

“Cor Orans” : les nouveautés pour la vie contemplative féminine, par Mgr Carballo

Volonté d’un renouveau et solutions à la situation actuelle

La Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique a présenté, ce 15 mai 2018, l’Instruction “Cor Orans” pour l’application de la Constitution apostolique “Vultum Dei quaerere” sur la vie contemplative féminine (22 juillet 2016).

Mgr José Rodríguez Carballo, secrétaire du dicastère, a donné les grandes lignes et les nouveautés de ce document, qui se divise en quatre parties : l’autonomie des monastères, les fédérations, la séparation du monde, la formation. Le texte, a-t-il souligné, illustre « la volonté d’un renouveau », tout en conservant les piliers de la vie contemplative.

Dans le premier chapitre, le Vatican confirme l’autonomie des monastères mais précise que l’autonomie juridique doit « présupposer une réelle autonomie de vie, c’est-à-dire la capacité de gérer la vie du monastère dans toutes ses dimensions (vocation, formation, gouvernement, relation, liturgie, économie…) ». Une précision « fondamentale » et l’un des points « les plus importants et des plus attendus », a affirmé Mgr Carballo qui a rapporté que le dicastère « a dû plusieurs fois constater à regret l’existence de monastères qui n’étaient plus en mesure de poursuivre une vie digne, sans qu’il n’y ait de législation qui détermine quand et comment intervenir ».

Pour la fondation des monastères, l’instruction donne les conditions, les modalités, afin que « les monastères soient des réalités vivantes et significatives, en évitant de prolonger des expériences qui n’ont raisonnablement pas de possibilité d’avenir ».

Mgr Carballo a mis en relief une nouveauté « significative » : la perte du droit d’élection de la supérieure, quand un monastère est réduit à cinq religieuses professes. Cette disposition « concerne un nombre consistant de monastères, auxquels il sera donc demandé une prise de conscience de leur réalité, dans un dialogue avec le Saint-Siège ».

L’Instruction parle à ce sujet de « l’affiliation », « nouveauté précieuse » qui permettra « à de nombreux monastères en difficulté d’être soutenus par d’autres communautés plus florissantes ». Si cette affiliation est inefficace, la « suppression » est alors décidée, toujours dans un dialogue.

Le deuxième chapitre, dédié aux “fédérations des monastères” institués par la Constitution apostolique Sponsa Christi (1950), stipule que désormais le critère d’appartenance à une fédération ne sera plus seulement géographique mais aussi par « affinité d’esprit et de tradition ».

En outre, tous les monastères ont désormais l’obligation d’être fédérés, hormis dispense du Saint-Siège, d’ici un an : « Cette insistance est due à de nombreux problèmes nés ces dernières années de l’isolement de certains monastères, d’une part, et à l’importance de cheminer aussi dans la vie monastique vers une ecclésiologie de communion, d’autre part », a expliqué Mgr Carballo.

Cor Orans définit également les figures et les rôles de la présidente fédérale, du Conseil fédéral, de l’économe fédéral qui revêt « un rôle plus important » qu’auparavant, et de la formatrice fédérale.

Au troisième chapitre, sur la “Séparation du monde”, le document insiste sur le fait que cette séparation « de l’extérieur, par un espace réservé exclusivement aux moniales, doit être matérielle et efficace, par seulement symbolique ou spirituelle ». Il s’agit de favoriser « un environnement de silence extérieur et intérieur ». Pour ce faire, il est demandé aussi « sobriété et discrétion » dans l’usage des moyens de communication.

Enfin, le dernier chapitre, qui traite de la formation, insiste sur « l’importance absolue de la formation permanente » et introduit, dans la formation initiale, l’étape de l’aspirante et de la postulante, qui n’étaient pas présents dans le Code de droit canonique.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel