Faire un don
Congo-Brazzaville, basilique Sainte-Anne © Wikimedia Commons / Giovanni Di Iorio

Congo-Brazzaville, basilique Sainte-Anne © Wikimedia Commons / Giovanni Di Iorio

Congo-Brazzaville : entrée en vigueur de l’accord-cadre avec le Saint-Siège

En présence du cardinal Pietro Parolin

L’accord-cadre entre le Saint-Siège et la République du Congo sur les relations entre l’Église catholique et l’État – signé à Brazzaville le 3 février 2017 – est entré en vigueur ce mardi 2 juillet 2019, annonce le Saint-Siège.

L’échange des instruments de ratification de l’accord-cadre a eu lieu en présence du cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État, de Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire aux relations avec les États, et de Jean-Claude Gakosso, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Congolais de l’étranger, au Vatican.

L’accord-cadre « garantit à l’Église la possibilité de remplir sa mission au Congo ». En particulier, « la personnalité juridique de l’Église et de ses institutions est reconnue ». Les deux parties, « sauvegardant leur indépendance et leur autonomie, s’engagent à collaborer pour le bien-être spirituel et matériel de l’homme et pour le bien commun, dans le respect de la dignité et des droits de la personne humaine ».

À la cérémonie solennelle étaient aussi présents :

pour le Saint-Siège : Mgr Robert Murphy, conseiller de la nonciature à la secrétairerie d’État ; Mgr Mislav Hodžić, secrétaire de la nonciature à la secrétairerie d’État ;

pour la République du Congo : Rigobert Itoua, chef de cabinet du ministre des Affaires étrangères ; Fédéric Lefa, conseiller technique auprès du ministre des Affaires étrangères ; Jean Paul Ganongo et Ibara Ngoualea, responsables du cabinet du ministre des Affaires étrangères.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel