Faire un don
Capture @oikoumene.org

Capture @oikoumene.org

COE: « S’unir pour protéger la vie », déclaration commune

« Contribuer par tous les moyens à protéger la vie »

Dans une déclaration pastorale commune historique publiée le 26 mars, le Conseil œcuménique des Églises et les organisations œcuméniques régionales ont affirmé l’urgence de s’unir pour protéger la vie au milieu de la pandémie de COVID-19.

Pour la toute première fois, toutes les régions du mouvement œcuménique dans le monde sont unies et adressent un message commun qui incite à la fois à la prière et à l’action pour un monde uni pour protéger la vie.

«Nous exhortons les gens du monde entier à accorder la plus haute priorité à la résolution de cette situation et à contribuer par tous les moyens à nos efforts collectifs pour protéger la vie», peut-on lire dans la déclaration.

«Au nom de cet amour, il est important et urgent que nous adaptions nos modes de culte et de communion aux besoins de cette période d’infection pandémique, afin d’éviter le risque de devenir des sources de transmission virale plutôt que des moyens de grâce», déclarent les responsables œcuméniques du monde entier.

Les responsables œcuméniques ont rappelé que «Notre foi dans le Dieu de la vie nous oblige à protéger la vie» et ont poursuivi: «Manifestons l’amour inconditionnel de Dieu par des moyens sûrs et pratiques qui protègent la vie, atténuent la souffrance et font en sorte que les Églises et les services religieux ne deviennent pas des plaques tournantes de la transmission du virus».

Les responsables des organisations œcuméniques mondiale et régionales ont affirmé que l’éloignement physique ne signifie pas l’isolement spirituel, et elles ont exhorté les Églises du monde entier à revoir leur rôle dans la société en prenant soin des pauvres, des malades, des marginaux et des personnes âgées – tous ceux qui sont le plus exposés aux risques liés au COVID-19.

Les secrétaires généraux ont également déclaré : «Aujourd’hui, dans de nombreuses régions du monde, les gens sont confinés chez eux. Cela ne signifie pas que nous ne pouvons pas faire l’expérience d’une profonde solidarité spirituelle les uns avec les autres, en vertu de notre baptême dans le corps unique du Christ».

La déclaration encourage à prier chez soi, en rendant grâce à Dieu pour la force, la guérison et le courage. «Nous pouvons montrer notre amour pour Dieu et pour notre prochain en ne nous réunissant pas en personne pour le culte», dit le texte. «De nombreuses congrégations peuvent se rassembler pour un culte en ligne ou par voie numérique. Les pasteurs peuvent également rester en contact avec les fidèles et assurer un service pastoral par téléphone ».

La nouvelle pandémie de coronavirus a atteint toutes les régions de notre planète, continue le texte. «La peur et la panique, la douleur et la souffrance, le doute et la désinformation sont présents, tant en ce qui concerne le virus que sur notre réponse en tant que chrétiens », dit le texte. «Au milieu d’histoires de souffrance et de tragédie, il y a aussi des histoires de gentillesse simple et d’amour démesuré, de solidarité et de partage de l’espoir et de la paix de manière innovante et surprenante.»

Les secrétaires généraux ont également appelé à ce que tous prennent en considération les besoins des personnes les plus vulnérables dans le monde. «Au milieu de cette grave crise, nous élevons nos prières pour les dirigeants et les gouvernements du monde entier, en les exhortant à accorder la priorité à ceux qui vivent dans la pauvreté, ainsi qu’aux personnes marginalisées et aux réfugiés qui vivent parmi nous», conclut la déclaration.

Lire la déclaration en entier

Lien vers le site www.oikoumene.org/corona

About Rédaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel