Faire un don
Croix, capture CTV

Croix, capture CTV

Causes des saints: des martyrs au Guatemala, en Lituanie et en Espagne

Reconnaissance d’un miracle attribué à un prêtre italien

La Congrégation pour les causes des saints a promulgué une douzaine de décrets reconnaissant notamment un miracle et le martyre d’un évêque, de prêtres, religieuses et laïcs, au Guatemala, en Lituanie et en Espagne. C’est ce qu’a annoncé le Saint-Siège le 2 décembre 2016. Au total, 24 futurs bienheureux dans l’Eglise.

La veille, le pape a en effet reçu le préfet du dicastère, le cardinal Angelo Amato. Au cours de l’audience, le pape a autorisé à promulguer des décrets reconnaissant un miracle attribué à l’intercession d’un prêtre italien missionnaire au Brésil, Giovanni Schiavo (1903-1967), ouvrant la voie à sa béatification. Il était membre de la Congrégation de Saint-Joseph.

L’Eglise reconnaît aussi 23 martyrs au Guatemala, en Lituanie et en Espagne. Ayant tous vécu au XXe siècle, il s’agit de :

Vincente Queralt Lloret, prêtre de la Congrégation de la Mission, et de ses 20 compagnons, « morts en haine de la foi durant la guerre civile en Espagne entre 1936 et 1937 ». Parmi ces compagnons : six prêtres de la même congrégation, cinq prêtres diocésains, deux religieuses Filles de la Charité et sept laïcs de l’Association des Enfants de Marie de la Médaille miraculeuse ;

Teofilius Matulionis, archevêque de Kaišiadorys en Lituanie (1873-1962). Sous le régime communiste athée, il se battit pour rétablir l’enseignement de la religion catholique dans les écoles. Plusieurs fois incarcéré, il fut déporté en Sibérie et assassiné, indique Radio Vatican ;

Et Stanley Francis Rother (1935-1981), prêtre diocésain des Etats-Unis missionnaire au Guatemala. Evangélisateur des indiens Tzutuhil, descendants des Mayas, il fut exécuté dans son presbytère, une nuit, durant la dictature militaire.

La reconnaissance de leur martyre ouvre la voie à leur béatification. Il faudra ensuite la reconnaissance d’un miracle pour leur canonisation.

Durant cette audience, le pape a autorisé la promulgation de huit décrets reconnaissant les « vertus héroïques » de huit baptisés, dont le cardinal italien Guglielmo Massaia (1809-1889), la religieuse française Suzanne Aubert (1835-1926), missionnaire en Nouvelle-Zélande et la religieuse canadienne Mère Catherine Aurelia Caouette (1833-1905).

About Anne Kurian

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne. Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel