L'archevêque Martin Kmetec célèbre la messe © AED et N. Ritzmann

L'archevêque Martin Kmetec célèbre la messe © AED et N. Ritzmann

Maintenir la « lumière du christianisme » en vie

Print Friendly, PDF & Email

« Nous sommes redevables au Christ de le faire », déclare Mgr Kmetec, archevêque d’Izmir en Turquie

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Par Amy Balog

 

La minuscule communauté chrétienne de Turquie préserve une ancienne présence chrétienne, faisant de ce pays une «Terre sainte oubliée», selon un archevêque.

Avec seulement « 150 000 chrétiens sur les quelque 85 millions de personnes vivant en Turquie », l’archevêque d’Izmir, Mgr Martin Kmetec, a déclaré que les programmes d’aide étaient essentiels pour permettre à l’Église de survivre.

L’archevêque Kmetec a expliqué à l’organisation caritative catholique Aide à l’Église en détresse (AED) que son archidiocèse ne comptait que 5 000 catholiques et ne disposait pas de revenus suffisants pour entretenir ses églises et autres bâtiments historiques.

Mgr Kmetec a déclaré que l’Église avait le devoir de préserver sa présence en Turquie, ajoutant : « Nous sommes redevables au Christ de le faire. Nous sommes redevables à l’histoire. Et nous sommes redevables aux martyrs ». Il a insisté sur ce point : «L’Église d’Izmir est la seule des sept Églises de l’Apocalypse à avoir survécu jusqu’à aujourd’hui. »

Parmi les sites paléochrétiens importants de l’archidiocèse d’Izmir figurent les ruines d’Éphèse – où l’apôtre saint Paul a vécu et enseigné pendant plus de deux ans -, la maison de la Vierge Marie et la tombe de l’apôtre saint Jean. L’archidiocèse couvre également la région où saint Polycarpe a été martyrisé et où son élève saint Irénée est né au deuxième siècle.

L’archevêque a déclaré que la plupart des catholiques de son archidiocèse étaient historiquement des Levantins – des descendants de catholiques européens qui s’étaient installés dans l’Empire ottoman – mais que leur nombre avait diminué, compensé par « la migration de catholiques d’Afrique et d’Asie vers la Turquie ». Il a ajouté que l’aide de l’AED a été une bouée de sauvetage pour la communauté chrétienne de la région.

Les projets menés dans l’archidiocèse comprennent l’aide d’urgence aux réfugiés chrétiens du Moyen-Orient et d’Afrique, la fourniture de matériel catéchétique et le soutien aux séminaristes.

L’AED a fourni plus de 410 000 £ (485 000 €) au cours des cinq dernières années, notamment pour la rénovation de l’église St Polycarpe et d’autres églises d’Izmir endommagées par un tremblement de terre en 2020.

Share this Entry

AED

L’AED est une fondation pontificale, fondée en 1947 dans un esprit de réconciliation. Elle soutient les chrétiens partout dans le monde, là où ils sont confrontés aux persécutions et difficultés matérielles. https://aed-france.org

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel