Nature, champ de fleurs, biodiversité de l'environnement © Wikimedia Commons / G. Brändle, Agroscope

Nature, champ de fleurs, biodiversité de l'environnement © Wikimedia Commons / G. Brändle, Agroscope

La Semaine Laudato si’ 2021 pour « écouter le cri de la Terre et le cri des pauvres »

Le pape invite chacun à y participer

Share this Entry

Le pape François encourage l’engagement pour la Semaine de Laudato si’ (16-24 mai 2021) pour « écouter le cri de la Terre et le cri des pauvres ».

Après le Regina Caeli de ce dimanche 16 mai 2021, le pape a en effet rappelé que la « Semaine Laudato si’  » commence aujourd’hui, « pour nous éduquer de plus en plus à écouter le cri de la Terre et le cri des pauvres ».

Le pape a invité chacun à y participer: « Je remercie le Dicastère pour la promotion du développement humain intégral, le Mouvement catholique mondial pour le climat, Caritas Internationalis et les nombreuses organisations membres, et j’invite tout le monde à participer. »

Pour célébrer la semaine Laudato si’, point culminant de l’Année spéciale Laudato si’ (mai 2020 – mai 2021) instituée par le pape François, la ville d’Aquilée (Italie) accueillera l’événement « 1 Health 4 All », pour « approfondir la réflexion sur le lien entre la santé mondiale, le développement juste et l’écologie intégrale ».

L’événement aura lieu dans la basilique de Santa Maria Assunta, à Aquilée, le 19 mai 2021 de 16h à 19h, et il sera enregistré et diffusé à la télévision nationale italienne et via les médias du Vatican.

L’événement est organisé par la Commission Vatican Covid-19 du Dicastère pour la promotion du développement humain intégral en collaboration avec Paolo Petiziol avec l’Association Mitteleuropa.

Il est rendu possible grâce au généreux soutien du diocèse et de la ville d’Aquileée, Ente Friuli nel Mondo (Organisation du Frioul dans le monde), de la région Frioul-Vénétie-Julia, Intesa Sanpaolo, Promoturismo FVG, Snam, et Fiat.

Publiée en 2015, l’encyclique Laudato si’ du pape François souligne que « tout est lié » et que « le souci véritable de notre propre vie et de notre relation avec la nature est indissociable de la fraternité et de la justice ».

Sous la direction artistique du maestro Claudio Mansutti, l’événement comprendra un concert d’opéra interprété par le ténor Francesco Grollo accompagné de l’orchestre Filarmonica FVG et dirigé par Paolo Paroni. Le ténor interprétera l’Ave Maria de Ch. Gounod; «Nessun dorma» (Turandot) de Giacomo Puccini; « Mattinata » de L. Leoncavallo et le Panis Angelicus de C. Franck.

L’événement comprendra également des interviews et des remarques d’activistes, d’artistes et de leaders de renommée mondiale dans les domaines de la santé, de la finance, de la politique et de l’environnement, dont Bernice King – fille de Martin Luther King -, PDG du King Center ; Andrew Morlet, PDG de la Fondation Ellen MacArthur; l’actrice Sharon Stone; et Tawakkol Karman, lauréat du prix Nobel de la paix, journaliste.

Un moment fort de la soirée sera la célébration de la rénovation de l’hôpital de Rumbek au Soudan du Sud par l’ONG italienne, Médecins avec l’Afrique CUAMM, et sa reconversion en hôpital Laudato si’. L’ONG travaille au renforcement des systèmes de santé en Afrique subsaharienne, et leur mission est de défendre le droit universel à la santé et de promouvoir les valeurs de solidarité internationale, de justice et de paix. Les rénovations de l’hôpital Laudato si’ se concentreront sur l’amélioration des soins aux mères et aux enfants et illustreront les actions concrètes et locales qui peuvent être prises pour relever les défis mondiaux que la lettre encyclique du pape François Laudato si’ ‘évoque dans son cadre pour le développement durable et intégral (LS 13 ).

Le préfet du Dicastère pour la promotion du développement humain intégral, le cardinal Peter K.A. Turkson a noté que «dans Laudato si’, le pape François nous a tous invités, à« entrer en dialogue avec tous les peuples sur notre maison commune »(Laudato si’ 3) … En tant que membres de la famille humaine commune, nous sommes ici pour réfléchir sur l’état précaire de notre maison planétaire commune, et pour articuler des réponses concrètes pour la guérir et la reconstruire.

 

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste française accréditée près le Saint-Siège depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org. Elle a lancé le service français Zenit en janvier 1999. Master en journalisme (Bruxelles). Maîtrise en lettres classiques (Paris). Habilitation au doctorat en théologie biblique (Rome). Correspondante à Rome de Radio Espérance.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel