Jubilé de la Miséricorde des catéchistes capture @ diocesifossano.org

Jubilé de la Miséricorde des catéchistes capture @ diocesifossano.org

Institution du « ministère » de catéchiste: présentation demain, mardi 11 mai

Faire connaître l’amour de Dieu, pas seulement des notions

Share this Entry

La lettre apostolique du pape François – sous forme de motu proprio –  établissant le « ministère » des catéchistes, « Antiquum ministerium », sera présentée au Vatican, demain, mardi 11 mai 2021, comme annoncé le  5 mai dernier. Les catéchistes  catholiques sont plus de trois millions dans le monde.

Le texte sera présenté par Mgr Rino Fisichella, président du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, et par Mgr Franz-Peter Tebartz-van Elst, délégué à la catéchèse du même dicastère.

Les observateurs à Rome font remarquer qu’en établissant ce « ministère », le pape François, qui a en haute estime le travail des catéchistes, pourra encadrer davantage leur formation, dans les différents continents et les différentes cultures. Pour une catéchèse qui ne soit pas seulement une transmission de notions, mais une formation d’abord spirituelle qui lie la transmission de la foi à une expérience de l’amour de Dieu.

Rappelons que dès 2013, dans le cadre de l’Année de la foi, les catéchistes avaient été mis à l’honneur au Vatican.

Quelque 1 600 d’entre eux, représentants des Commissions épiscopales pour l’évangélisation et la catéchèse de 50 pays et de tous les continents, avaient rencontré le pape le 27 septembre.

Cinq ans plus tard en 2018, dans un message vidéo au deuxième congrès international organisé par le même conseil pontifical, le pape avait décrit le catéchiste comme « au service de la Parole de Dieu ».

Il a souhaité déjà un « vrai ministère », afin que la vocation de catéchiste « prenne de plus en plus une forme de service qui se réalise dans la communauté chrétienne » et qu’elle soit « reconnue comme un vrai et authentique ministère de l’Église, dont nous avons particulièrement besoin ».

« La catéchèse n’est pas une leçon, avait aussi affirmé le pape François, la catéchèse c’est communiquer une expérience et le témoignage d’une foi qui enflamme les cœurs, qui introduit le désir de rencontrer le Christ. »

Il avait en même temps mis les catéchistes en garde contre « la tentation de bouleverser l’ordre dans lequel l’Église a toujours annoncé et présenté le « kérygme », et qui se reflète aussi dans la structure même du Catéchisme » : « On ne peut pas, par exemple, mettre la loi, même la loi morale, avant la proclamation tangible de l’amour et de la miséricorde de Dieu… De même qu’on ne peut prétendre imposer une vérité de foi en faisant abstraction de l’appel à la liberté que cela implique. »

Le pape faisait observer que la catéchèse doit « faire saisir et vivre la présence du Christ qui agit et opère notre salut, en nous permettant d’expérimenter dès maintenant la beauté de la vie de communion avec le mystère de Dieu Père, Fils et Esprit Saint ».

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste française accréditée près le Saint-Siège depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org. Elle a lancé le service français Zenit en janvier 1999. Master en journalisme (Bruxelles). Maîtrise en lettres classiques (Paris). Habilitation au doctorat en théologie biblique (Rome). Correspondante à Rome de Radio Espérance.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel