Mgr Salvi et le card. Bassetti @ diocèse de Pérouse /La Voce

Mgr Salvi et le card. Bassetti @ diocèse de Pérouse /La Voce

Santé du card. Bassetti: nouvel appel téléphonique du pape François

Une convalescence au Gemelli

Share this Entry

Par nouvel  appel téléphonique, le pape François a demandé des nouvelles de la santé du cardinal Bassetti à l’évêque auxiliaire de Pérouse, Mgr Salvi, rapporte « la Voce » du 18 novembre 2020: il est sorti des soins intensifs et sera transféré à Rome pour sa convalescence.

On se souvient que le cardinal archevêque de Pérouse, Gualtiero Bassetti, président de la Conférence épiscopale italienne – nommé par le pape -, a été hospitalisé pour coronavirus.

Son évêque auxiliaire, Mgr Marco Salvi, qui s’était isolé en en quarantaine dès le 29 octobre, est pour sa part devenu « négatif » depuis le 17 novembre, après avoir été « positif » mais asymptômatique.

Peu après 11h30, mercredi matin – après l’audience générale – Mgr Salvi a reçu un appel téléphonique d’un «numéro privé»: c’était le second appel direct du pape François en moins de dix jours, après celui du 10 novembre.

Mgr Salvi confie au quotidien du diocèse: « Le pape François m’a demandé ce que je ressentais après que « l’invité » indésirable (le coronavirus) a quitté mon corps. Il m’a demandé des nouvelles de l’état de santé de notre évêque, Gualtiero, et je l’ai rassuré disant que «tout se passe bien avec l’aide de Dieu et des agents de santé qui le soignent». J’ai annoncé au Pape que le cardinal allait bientôt sortir de l’hôpital « Santa Maria della Misericordia » de Pérouse et se rendre ensuite à la polyclinique « Gemelli » de Rome, pour une période de convalescence et de rééducation. Au «Gemelli» notre cardinal se sentira chez lui et encouragé par la proximité de Sa Sainteté… Le Pape m’a demandé d’envoyer à Son Eminence un message personnel », que Mgr Salvi a rapidement communiqué avec le cardinal, qui l’a accueilli, dit l’évêque auxiliaire, « en étant très ému par l’attention constante et le souci du Saint-Père à son égard ». »

Le cardinal Bassetti espérait, dans un premier temps, rentrer chez lui, à l’archevêché, comme il l’avait confié à certains collaborateurs, contactés par le prélat 24 heures après avoir quitté les soins intensifs. Les collaborateurs ont été surpris par son geste et d’entendre sa voix, fatiguée, mais cela les a rassurés sur son état de santé.

À un collaborateur, le cardinal Bassetti a déclaré, rapporte la même source: « J’ai voulu partager avec les autres malades ombriens quinze jours de cette dure épreuve: nous nous sommes réconfortés mutuellement, sans jamais perdre l’espérance d’une guérison avec l’aide du Seigneur et de la Bienheureuse Vierge Marie. Dans la souffrance j’ai vécu dans l’atmosphère d’une famille, celle de l’hôpital de notre ville, cette famille que Dieu m’a donnée en m’aidant à vivre cette maladie grave avec sérénité. Dans cette famille j’ai reçu des soins appropriés et je remercie tous ceux qui m’ont aidé. Je n’ai pas fait d’autres choix et avant de rentrer chez moi je passerai une période de convalescence éloignée de ma communauté diocésaine, mais dans la certitude de toujours l’avoir dans mon cœur comme je suis toujours dans le sien. »

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org . A créé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel