Migrants et réfugiés (c) Vatican Media

Migrants et réfugiés (c) Vatican Media

Des religieuses offrent au pape une résidence pour les réfugiés

Une réponse à l’encyclique « Fratelli tutti »

Share this Entry

Des religieuses de Rome offrent au pape François un immeuble de leur congrégation pour accueillir les réfugiés, a annoncé le Vatican ce 12 octobre 2020. Un geste présenté comme une réponse à l’appel de l’encyclique Fratelli tutti.

L’établissement « Villa Serena » des Sœurs de la Divine providence, situé via della Pisana, dans l’est de Rome, sera donc convertie en maison d’accueil pour les réfugiés, en particulier les femmes seules, les femmes avec des enfants et les familles en situation de vulnérabilité, arrivées en Italie par les Couloirs humanitaires.

La structure confiée à la gestion de la Communauté Sant’Egidio, précise un communiqué de l’aumônerie apostolique, pourra loger une soixantaine de personnes. Prises en charge durant leurs premiers mois dans le pays, il s’agira aussi de les accompagner vers « l’autonomie de l’emploi et du logement ».

Sant’Egidio a ouvert des Couloirs humanitaires depuis 2015 pour des réfugiés en provenance de la Syrie, de la Corne d’Afrique et de la Grèce, notamment de Lesbos. Plus de 2600 personnes, dont de nombreux mineurs, ont été soutenues par ce biais.

Les Sœurs de la Divine providence sont nées en 1921 à Catania, sous l’impulsion de Maria Marletta. Elles se dédient aux jeunes en difficulté, entre autres par l’éducation.

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel