La vidéo du pape, octobre 2020, capture @ RMPP

La vidéo du pape, octobre 2020, capture @ RMPP

« Promouvoir l’intégration des femmes dans les lieux de décisions importantes »

La volonté et la prière du pape François en octobre

Share this Entry

En octobre, le pep demande de s’unir à son intention de prière , qui veut « promouvoir l’intégration des femmes dans les lieux de décisions importantes ».

« Je voudrais rappeler l’intention de prière que j’ai proposée pour ce mois d’octobre, qui dit: « Prions pour que les fidèles laïcs, en particulier les femmes, participent davantage aux institutions de responsabilité de l’Église ». »

« Nous devons promouvoir l’intégration des femmes dans les lieux où les décisions importantes sont prises », insiste le pape.

Le « cléricalisme », déplore le pape François efface le « charisme » des laïcs: « Prions pour que, en vertu du baptême, les fidèles laïcs, en particulier les femmes, participent davantage aux institutions de responsabilité dans l’Église, sans tomber dans les cléricalismes qui annulent le charisme laïc et ruinent aussi le visage de la Sainte Mère Église. »

Le pape se réfère au baptême et au sacerdoce commun des fidèles laïcs: « Parce qu’aucun de nous n’a été baptisé prêtre ou évêque: nous avons tous été baptisés en tant que laïcs. Les laïcs sont les protagonistes de l’Église. »

Mais le pape insiste surtout sur la présence des femmes dans les instances de décideurs: « Aujourd’hui, il est nécessaire d’élargir les espaces d’une présence féminine plus incisive dans l’Église, et d’une présence laïque bien sûr, mais en mettant l’accent sur l’aspect féminin, car en général les femmes sont mises à l’écart. »

Cette intention de prière, le pape François l’a commentée dans des termes semblables dans « La Vidéo du Pape » d’octobre 2020, promue par le Réseau Mondial de Prière du Pape (RMPP).

« Par de nombreux gestes, le pape François a suscité un élan pour donner à l’Église un poids féminin plus important », rappelle un communiqué du RMPP. En 2016, il a élevé au rang de fête liturgique le jour de Marie Madeleine, en soulignant avec cette décision « l’importance de cette femme, la première à voir le visage du Ressuscité parmi les morts, la première que Jésus appelle par son nom, la première à recevoir de Jésus-Christ lui-même la mission d’annoncer sa résurrection ».

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org . A créé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel