Angélus, 4 oct. 2020, capture @ Vatican Media

Angélus, 4 oct. 2020, capture @ Vatican Media

« Fratelli tutti »: la route « de la fraternité universelle et du soin de la création »

« La seule voie vers le développement intégral et la paix »

Share this Entry

« La seule voie vers le développement intégral et la paix » c’est « la fraternité humaine » et « le soin de la Création, déclare le pape François.

Dans un tweet, le pape a insisté sur l’inspiration franciscaine de ses encycliques: « #SaintFrançoisdAssise, ce Saint de l’amour fraternel, de la simplicité et de la joie, qui m’a inspiré l’écriture de l’encyclique Laudato si´, me pousse cette fois-ci à consacrer la présente nouvelle encyclique à la fraternité et à l’amitié sociale. #FratelliTutti »

D’une part, le pape a évoqué, après l’angélus de ce dimanche 4 octobre 2020, son encyclique « Fratelli tutti », inspirée par s. François: « Hier, je suis allé à Assise pour signer la nouvelle encyclique Fratelli tutti sur la fraternité et l’amitié sociale. Je l’ai offerte à Dieu sur la tombe de saint François de qui j’ai tiré l’inspiration comme pour l'[encyclique] précédente, Laudato si’. »

Après l’angélus, le pape a souligné l’alliance des deux pour l’avenir de l’humanité, dans le sillage de ses prédécesseurs: « Les signes des temps montrent clairement que la fraternité humaine et le soin de la Création forment la seule voie vers le développement intégral et la paix déjà indiquée par les saints papes Jean XXIII, Paul VI et Jean-Paul II. »

Le pape a offert le texte à tous ceux qui étaient Place Saint-Pierre, dans l’édition papier de L’Osservatore Romano en italien: « A vous qui êtes sur la Place, et aussi en dehors, j’ai la joie d’offrir aujourd’hui la nouvelle encyclique dans l’édition extraordinaire de L’Osservatore Romano (en italien, ndlr). Et avec cette édition recommence l’édition quotidienne en papier de L’Osservatore Romano. »

« Que saint François accompagne ce chemin de fraternité dans l’Eglise, entre les croyants de toute religion, et entre tous les peuples », a souhaité le pape.

D’autre part, illustrant le « soin de la Création », le pape a mentionné la fin du « Temps de la Création »: « Le « Temps de la Création » se conclut aujourd’hui. il a commencé le 1er septembre dernier. Nous y avons célébré le « Jubilé de la terre » avec nos frères des différentes Eglises chrétiennes. »

Dans un autre tweet publié plus tard dans la journée, le pape ajoute: « Protéger le monde qui nous entoure et nous contient, c’est prendre soin de nous-mêmes. Mais il nous faut constituer un ‘‘nous’’ qui habite la Maison commune. #TempsdelaCréation #FratelliTutti« 

Il a salué l’engagement pour la « maison commune » de différents mouvements et associations: « Je salue les représentants du Mouvement catholique mondial pour le climat, les différents cercles Laudato si’ et les associations qui s’y réfèrent, engagés dans des parcours d’écologie intégrale. Je me réjouis des initiatives qui se déroulent aujourd’hui en différents endroits. Je mentionne en particulier cette zone du delta du Pô. »

On y a en effet inauguré un « Jardin Laudato si’« . Ce projet, inspiré par l’encyclique Laudato si’, s’inscrit dans le cadre des célébrations de l’année anniversaire de Laudato si’, annoncées par le pape, qui sont présentées ce 4 octobre à Rosolina (Rovigo).

Il est promu par sept municipalités de la région (outre Rosolina, Ariano nel Polesine, Corbola, Loreo, Porto Viro, Porto Tolle, Taglio di Po), la région Vénétie et le groupement Veneto Agricoltura, ainsi que par le Dicastère pour la promotion du développement humain intégral du Saint-Siège.

Le projet « Jardin Laudato si’ » est né de l’idée d’un nouveau modèle de développement, grâce à la collaboration de sept administrations locales et des forces territoriales de production, économiques, éducatives et sociales.

Dans le sillage de la publication de l’encyclique Laudato si’ (2015), elles ont décidé de créer un partenariat pour la valorisation et la protection des écosystèmes et de la biodiversité dans la zone du Delta du Pô, en les intégrant aux activités humaines et en créant également un nouveau langage expressif inspiré par l’interconnexion.

 

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org . A créé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel