Le card. Becciu, Oran (Algérie) @ Il Sismografo

Le card. Becciu, Oran (Algérie) @ Il Sismografo

Le cardinal Becciu se défend devant la presse

Il redit sa confiance dans le pape François

Share this Entry

« Je suis là, je suis prêt à clarifier, d’autant plus que je n’ai plus les droits de cardinal » et donc il n’est pas nécessaire que le pape donne son nihil obstat: « Je ne me sens pas un corrompu »: le cardinal Becciu se défend devant la presse, à Rome, ce vendredi matin, 25 septembre 2020, après l’annonce par le Saint-Siège, à 20h, jeudi, de sa renonciation comme préfet de la Congrégation pour les causes des saints, et à ses privilèges de cardinal. Mais il conserve son appartement au Vatican.

Selon l’agence Ansa, ces mesures demandées par le pape lors d’un entretien de vingt minutes, jeudi, en fin d’après-midi, ne seraient pas en rapport, comme il a circulé dans la presse, avec l’achat d’un immeuble à Londres en 2014, mais avec un rapport fait par la police financière italienne (Guardia di Finanza) à la demande des magistrats du Vatican sur un détournement de fonds présumé, évoqué par L’Espresso.

Le cardinal Becciu clarifie sa position: « Il me semble étrange d’être accusé de cela. Ces 100 mille euros, il est vrai, je les ai destinés à la Caritas. C’est à la discrétion du Substitut de destiner  des sommes qui sont dans un fonds particulier destiné à la Caritas, pour soutenir différentes oeuvres. En 7-8 ans, je n’avais jamais fait une oeuvre de soutien pour la Sardaigne. Je sais que dans mon diocèse il y a une urgence surtout du fait du chômage, je voulais allouer ces 100 mille euros à Caritas », »cet argent est toujours là, je ne sais pas pourquoi je suis accusé de détournement de fonds ».

Il précise que, contrairement à ce qui est rapporté dans la presse italienne, l’argent n’a pas transité de la Caritas à la coopérative gérée par son frère qui collabore avec la Caritas d’Ozieri (province de Sassari).

Pour l’immeuble de Sloane Avenue, il ajoute: « Pour l’immeuble de Londres, le Denier de Saint-Pierre n’a pas été touché, il n’a pas été utilisé. La Secrétairerie d’État avait un fonds, il fallait qu’il croisse ». Mais il n’y a au aucune mention de cette affaire dans l’entretien avec le pape.

Tandis que pour la Caritas d’Ozieri les 100 mille euros venaient du Denier mais c’était dans un but « charitable », a encore précisé le cardinal Becciu.

Il a aussi confié comment il se sentait après ce tremblement de terre: « Hier jusqu’à 18h02 je me sentais ami du pape, fidèle exécutant du pape. Alors le pape dit qu’il n’a plus confiance en moi car les magistrats ont rapporté que j’aurais commis des actes de détournement de fonds (…). Je renouvelle ma confiance au Saint-Père. En devenant cardinal, j’ai promis de donner ma vie pour l’Église et pour le pape. Aujourd’hui, je renouvelle ma confiance (…). Mais chacun a droit à sa propre innocence. »

« J’espère que tôt ou tard le Saint-Père se rendra compte qu’il y a eu un fort malentendu ». « J’espère qu’il n’a pas été manipulé », a ajouté le cardinal sarde avant de préciser que le pape « a souffert » en lui demandant de prendre du recul:  « peut-être avait-il des informations erronées ».

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe, jeudi soir, vers 20h, dans un communiqué de la Salle de presse publié en italien. Aucune explication officielle n’a pour le moment filtré. Les seules informations sur le dossier sont venues de L’Espresso.

Le blog proche du Vatican Il Sismografo, déplore pour sa part un « cannibalisme médiatique ».

Les évêques de Sardaigne font bloc autour du cardinal Becciu tout en redisant au pape François leur totale fidélité.

 

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org . A créé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel