Sainte-Marthe, 8 mai 2020 © Vatican Media

Sainte-Marthe, 8 mai 2020 © Vatican Media

Congrès eucharistique de Budapest: rencontres en ligne du 13 au 20 septembre

En mai dernier, le congrès de Budapest a été reporté d’un an

Share this Entry

Le 52e Congrès eucharistique international de Budapest (Hongrie) 2020 a été repoussé à 2021, mais aux dates où il devait se tenir, des rencontres sont organisées en ligne du dimanche 13 au dimanche 20 septembre 2020, annonce un communiqué des organisateurs qui publie le programme, ce vendredi 11 septembre 2020.

Au mois de mai dernier en effet, le Vatican a approuvé la proposition du cardinal Péter Erdő d’une nouvelle date : Budapest accueillera l’évènement mondial catholique du 5 au 12 septembre 2021.

« Le monde s’est fermé, nos cœurs se sont ouverts »: c’est le titre de cette rencontre en ligne sur le canal YouTube du Congrès (iec2020), en préparation au congrès de 2021.

A la demande du cardinal archevêque d’Estergom-Budapest, Peter Erdő, quelques-uns des conférenciers et des témoins invités au Congrès eucharistique vont intervenir dans des vidéos. Le Primat de Hongrie  présentera les intervenants. Les vidéos arriveront des cinq continents, et elles seront publiés sur internet à la date originellement prévue du congrès, jour après jour.

Parmi les intervenants francophones, le cardinal Gerald Lacroix, archevêque du Québec (Canada) et Jean-Luc Moens (Belgique), modérateur de CHARIS, le Service International pour le Renouveau Charismatique Catholique.

Le patriarche chaldéen Louis Raphaël Sako, archevêque de Bagdad (Irak), et Mgr Valerian Okeke, archevêque d’Onitsha (Nigeria), remercient du soutien du peuple et du gouvernement de Hongrie qui aide les chrétiens de là-bas pendant cette période de guerre et de pandémie.

« Dès que le coronavirus a frappé les sociétés occidentales, il y a eu un rebond du thème de la prière dans le moteur de recherche de Google » ‒ rappelle pour sa part Johannes Hartl, théologien allemand pour qui les situations de crise sont toujours une grande chance pour les chrétiens. Johannes Hartl est un père de famille de quatre enfants, ancien hippy révolté, devenu fondateur d’une communauté chrétienne, il est aussi un blogueur, un auteur et un conférencier internationalement reconnu.

« L’année prochaine, le Congrès sera un succès plus grand que jamais ! » déclare de son côté le cardinal Timothy Dolan, archevêque de New York.

En 2021, tous les invités seront présents en personne à Budapest, mais actuellement, pendant la période prévue du congrès, ils parleront aux participants de Hongrie et aux chrétiens du monde dans des vidéos, signe que l’Eucharistie « relie », fait observer la même source.

Dans l’histoire des congrès eucharistiques depuis 1881, il n’y a eu de reports forcés qu’à cause de la première et de la deuxième guerre mondiale. Après la deuxième guerre, cette rencontre mondiale catholique n’a pas été tenue jusqu’à 1952. En 2020, c’est la première fois qu’une pandémie a empêché que cet évènement ait lieu.

 

Programme des interventions de 2020

 

Dimanche 13 septembre :

-Mot d’accueil du cardinal Péter Erdő

-Mgr Piero Marini (Italie), archevêque et président du Comité pontifical pour les Congrès eucharistiques internationaux

 

Lundi 14 septembre :

-Valerian Okeke, archevêque d’Onitsha (Nigeria)

 

Mardi 15 septembre :

-Louis Raphaël Sako, archevêque de Bagdad (Irak), patriarche catholique de Babylone des chaldéens

 

Mercredi 16 septembre :

-Le cardinal Timothy Dolan, archevêque de New York (États-Unis)

 

Jeudi 17 septembre :

-Johannes Hartl (Allemagne), théologien, chercheur en lettres, philosophe

-Moysés Azevedo (Brésil), fondateur de la Communauté Catholique Shalom

 

Vendredi 18 septembre :

-Ägidius J. Zsifkovics (Autriche), évêque du Diocèse d’Eisenstadt

-Mary Healy (États-Unis), professeur et théologien

 

 Samedi 19 septembre :

-Le Cardinal Gerald Lacroix (Canada), archevêque du Québec

 

Dimanche 20 septembre :

-Jean-Luc Moens (Belgique), modérateur de CHARIS, Service International pour le Renouveau Charismatique Catholique

-Konstantin Szabó (Ukraine), prêtre grec catholique

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org . A créé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel