Couples de feu et de foi (Emmanuel), crédit photo A. Sanchez

Couples de feu et de foi (Emmanuel), crédit photo A. Sanchez

« Couples de feu et de foi », par Raphaëlle Simon

Un amour « purifié par l’amour du Seigneur »

Share this Entry

« Couples de feu et de foi »: c’est le titre du livre de Raphaëlle Simon sur 7 couples, 7 histoires d’amour, 7 itinéraires spirituels, publié aux Editions Emmanuel qui annoncent « 7 récits extraordinaires ». Ils ont parfois été béatifiés ensemble ou bien seulement l’un des époux… pour le moment. A paraître le 26 août 2020.

Justement, le pape François publie ce tweet, ce mardi 21 juillet 2020: « Quand l’amour des parents et des enfants est animé et purifié par l’amour du Seigneur, alors il devient pleinement fécond et produit de bons fruits dans la #famille elle-même et au-delà. »

Deux couples français: Frédéric et Amélie Ozanam: le bienheureux amoureux offrait à sa femme un bouquet de fleurs chaque mois au jour « anniversaire » de leur mariage; Félix et Elisabeth Leseur: quelle patience affectueuse auprès de sa femme souffrante!

Il y a le couple royal de Baudouin et Fabiola de Belgique – elle, Espagnole et qui a tant aimé la Belgique dont c’est aujourd’hui la fête nationale! -, et le couple impérial Charles et Zita de Habsbourg.

Les bienheureux italiens Luigi et Maria Beltrame Quattrocchi, premier couple non martyr où les époux ont été béatifiés ensemble par le pape Jean-Paul II; et les couples de Pietro et Gianna Beetta-Molla et Enrico et Chiara Corbella-Petrillo – lui est un témoin vivant de leur amour: « L’amour peut tout. Il ne nous a pas déçus, il nous a surpris. »

Maria Beltrame Quattrocchi dira, après la mort de son époux: « Au cours de ce presque demi-siècle de vie commune, je l’affirme devant Dieu, nous n’avons jamais connu un moment d’ennui, de satiété, de fatigue. »

Merci à la journaliste française Raphaëlle Simon, elle même mariée, mère de trois enfants, d’avoir su raconter ces pages passionnantes d’histoire et d’amour. Pas de meilleur remède en cette période de vacances et d’après-covid pour croire un peu mieux à l’amour, pour comprendre que si l’amour humain, sauvé par le Christ, a le dernier mot de ces histoires, il n’est pas insensé de croire qu’il aura aussi le dernier mot de l’Histoire.

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org . A créé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel