Virginia Raggi, 28 mars 2020 © Vatican Media

Virginia Raggi, 28 mars 2020 © Vatican Media

Le pape François reçoit Virginia Raggi, maire de Rome

Print Friendly, PDF & Email

«Les paroles du pape François sont un baume»

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le pape François, qui n’est pas atteint par le Covid-19, souligne son porte-parole, Matteo Bruni, poursuit ses audiences quotidiennes, avec les précautions sanitaires nécessaires: il a notamment reçu, ce 28 mars, la maire de Rome, Mme Virginia Raggi.

Vendredi soir, 27 mars, au terme de la bénédiction Urbi et Orbi exceptionnelle, Mme Raggi a twitté sur son compte @virginiaraggi : «Les paroles du pape François sont un baume pour nous tous en ce moment de souffrance. Rome s’unit sa prière. Restons ensemble dans cette tempête parce que personne ne se sauve tout seul.»

Le Vatican annonce, ce samedi, que le pape a également reçu quatre autres personnes:

– le directeur de L’Osservatore Romano, Andrea Monda, qui vient de renoncer à sa version papier pour préserver la santé de ses employés;

– le cardinal Marc Ouellet, P.S.S., préfet de la Congrégation pour les évêques;

– M. Paolo Papanti-Pelletier, juge du Tribunal de l’Etat de la Cité du Vatican;

– M. Franco Anelli, recteur de l’Université catholique du Sacré Coeur, qui a «informé le pape des activités de santé auxquelles participent aussi les étudiants en spécialisation de la Faculté de médecine et de chirurgie au siège romain de l’Université», indique la Conférence épiscopale italienne.

Jeudi 26 mars, le pape avait notamment reçu le président de Sant’Egidio, engagée dès sa fondation dans le service des pauvres, Marco Impagliazzo, jeudi dernier 26 mars. Au cours de la conversation, le pape a, entre autres, tenu à remercier, à travers la Communauté, « tous les bénévoles qui, pendant l’urgence sanitaire liée au coronavirus, se prodiguent en ce moment pour aider les pauvres, les personnes sans domicile, les personnes âgées et toutes les personnes fragiles », indique Sant’Egidio.

À la fin de leur entretien, le pape François a donné à Marco Impagliazzo « l’image d’un saint Joseph moderne, qui porte Jésus sur ses épaules lors de la fuite en Égypte, symbole des réfugiés, avec au dos une prière qui reprend le thème choisi pour la prochaine Journée mondiale des migrants et des réfugiés : « Contraints de fuir comme Jésus Christ » ».

Et vendredi, 27 mars, le pape a reçu, notamment, dom Guillermo Leon Arboleda Tamayo, O.S.B., président de la Congrégation de Subiaco-Cassino de l’Ordre de saint Benoît.

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste française accréditée près le Saint-Siège depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org. Elle a lancé le service français Zenit en janvier 1999. Master en journalisme (Bruxelles). Maîtrise en lettres classiques (Paris). Habilitation au doctorat en théologie biblique (Rome). Correspondante à Rome de Radio Espérance.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel