Sainte-Marthe, 26 mars 2020 © Vatican Media

Sainte-Marthe, 26 mars 2020 © Vatican Media

Bénédiction Urbi et Orbi vendredi 27 mars à 18h: déroulement

« Temps de prière extraordinaire en période de pandémie »

Share this Entry

La préparation à la bénédiction Urbi et Orbi exceptionnelle de demain, vendredi 27 mars 2020, comprendra un temps d’écoute de la Parole de Dieu, une méditation du pape François, l’adoration et la bénédiction du Saint-Sacrement, sur le parvis de la place Saint-Pierre, déserte, mais en direct sur les media du Vatican et en ligne sur la chaîne TouTube du Vatican. Le pape François l’avait lui-même annoncé à l’angélus de dimanche dernier, 22 mars. La célébration durera environ une heure.

Un communiqué du Saint-Siège rappelle, en italien, ce 26 mars, que « le pape a invité tout le monde à participer
spirituellement, à travers les médias, pour écouter la Parole de Dieu, pour faire monter une supplication en cette période d’épreuve et pour adorer le Saint-Sacrement ».

Il précise: « À la fin de la célébration le Saint-Père accordera la Bénédiction « Urbi et Orbi », à laquelle es attachée la
possibilité de recevoir l’indulgence plénière ».

Ce « temps de prière extraordinaire en période de pandémie » durera « environ une heure », annonce le Saint-Siège.

Il annonce aussi la présence d’une icône de Marie « Salut du Peuple Romain » – vénérée à Sainte-Marie-Majeure -, devant laquelle le pape est allé prier dimanche 15 mars, pour invoquer l’intercession de Marie pour la fin de la pandémie.

Le pape s’est aussi rendu, ce même dimanche 15 mars, Via del Corso à l’église San Marcellino pour prier devant le grand crucifix porte en procession dans les rues de Rome en 1522 pour demander la fin de la grande peste: depuis, le crucifix et réputé miraculeux. Il a été spécialement et exceptionnellement transporte de San Marcellino au Vatican pour ce temps de prière mondial.

« Après avoir écouté la Parole de Dieu, le pape François donnera une méditation »: on lira l’Evangile de la tempête apaisée dans saint Marc (Marc 4, 35-4).

« Le Saint-Sacrement sera exposé sur l’autel situé dans l’atrium de la basilique vaticane », et il y aura une supplication sous forme de litanie: « nous t’adorons, … nous croyons, … libère-nous, Seigneur, … sauve-nous, Seigneur, … console-nous, Seigneur, … donne-nous l’espérance ».

« Le rite de la Bénédiction eucharistique « Urbi et Orbi » suivra. Le cardinal Angelo Comastri, archiprêtre de la basilique Saint-Pierre, prononcera la formule de proclamation d’indulgence », conclut le communiqué.

D’habitude la bénédiction Urbi et Orbi, sur la ville de Rome et sur le monde, est réservée à Noël et à Pâques, et lors de l’élection d’un nouveau pape. Elle suppose notamment, pour recevoir l’indulgence plénière, la communion eucharistique et la confession, qui, actuellement, ne sont possibles que de façon « spirituelle ».

 

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org . A créé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel