Les chrétiens implorent ensemble « la miséricorde pour l’humanité » (traduction complète)

Un « Notre Père » universel

Share this Entry

« Implorer la miséricorde pour l’humanité », c’est ce qu’ont fait les chrétiens qui, ensemble, dans le monde entier, ont prié le « Notre Père » pour demander à Dieu la fin de la pandémie, fait observer le pape François, avec un accent qui rappelle les premiers chrétiens des Actes des Apôtres: « d’un seul coeur et d’une seule âme ».

Avant le « Notre Père », en direct grâce aux media du Vatican, ce mercredi 25 mars 2020, à midi, le pape a en effet prononcé quelques mots pour exhorter à la « confiance », depuis la bibliothèque du palais apostolique du Vatican.

Le pape a prié spécialement pour les malades, leurs familles, le personnel médical, les autorités, les forces de l’ordre, les pasteurs.

Voici notre traduction, rapide, de l’italien, des paroles du pape François qui a dit le « Notre Père » en latin.

AB

Allocution et prière du pape François

Chers frères et sœurs,
Aujourd’hui nous tous, chrétiens du monde, nous nous sommes donné rendez-vous pour prier ensemble le Notre Père, la prière que Jésus nous a enseignée.

Comme des enfants confiants, nous nous tournons vers le Père. Nous le faisons tous les jours, plusieurs fois par jour; mais en cet instant, nous voulons implorer la miséricorde pour l’humanité durement éprouvée par la pandémie du coronavirus. Et nous le faisons ensemble, chrétiens de chaque Eglise et Communauté, de tout âge, de toute langue et de toute nation.

Prions pour les malades et leurs familles; pour le personnel soignant et ceux qui les aident; pour les autorités, les forces de l’ordre et les bénévoles; pour les ministres de nos communautés.

Aujourd’hui, beaucoup d’entre nous célèbrent l’Incarnation du Verbe dans le sein de la Vierge Marie, lorsque, dans son « Me voici », humble et total, s’est reflété le « Me voici » du Fils de Dieu. Nous aussi nous nous remettons en toute confiance entre les mains de Dieu et d’un seul cœur et d’une seule âme, nous prions:

« Notre Père
qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite,
sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,
pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés
et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du mal.
Amen. »

Traduction de Zenit – Anita Bourdin

 

 

 

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel