Click super nuns, réseau Talitha Kum © Vatican News

Click super nuns, réseau Talitha Kum © Vatican News

Journée contre la traite : le pape inaugure « Super nuns » pour soutenir les victimes

Une initiative artistique en lien avec le réseau des consacrés Talitha Kum

Share this Entry

Par un click en ligne, le pape a lancé l’initiative « Super Nuns », qui se propose de recueillir des fonds pour les religieuses engagées auprès des victimes de trafic, à l’occasion de la Journée internationale de prière et de réflexion contre la traite des êtres humains, ce 8 février 2020.

La cérémonie a eu lieu dans la Bibliothèque du palais apostolique du Vatican, en présence de membres du réseau Talitha Kum – le réseau international de consacrés dédié à la lutte contre la traite – et de la Fondation Galileo.

Né il y a dix ans de l’initiative de l’Union internationale des supérieurs généraux (UISG), le réseau Talitha Kum favorise la collaboration entre consacrés de 70 pays dans cette lutte. Un thème « très cher au pape », a rappelé la coordinatrice sœur Gabriella Bottani, à Vatican News.

Sponsorisé par la société Edelman, « Super nuns » est réalisé en partenariat avec des artistes, parmi lesquels le peintre de graffitis américain Stephen Power, et Leiji Matsumoto, pionnier de l’animation japonaise. « Le langage des artistes va au-delà, c’est un langage innovateur qui peut rejoindre un public que nous ne pourrions jamais rejoindre », estime sœur Gabriella.

L’initiative se trouve sur le site internet Patreon.com/supernuns : en choisissant un montant mensuel, l’on peut accéder aux œuvres des artistes impliqués sur ce thème. Les bénéfices permettent d’aider les victimes à se sortir de la traite, même si le chemin de guérison est très long, précise sœur Gabriella.

Share this Entry

Anne Kurian

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne. Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel