Vidéo du pape aux Indonésiens

Vidéo du pape aux Indonésiens

L’Indonésie invite officiellement le pape François

Des projets en Papouasie-Nouvelle-Guinée et au Timor oriental

Share this Entry

Le pape François a été invité officiellement à se rendre en Indonésie annonce l’agence missionnaire italienne AsiaNews en italien (Mathias Hariyadi), ce 29 janvier 2020: le pays au plus de 13 000 îles est aussi le plus grand pays musulman au monde avec plus de 262 millions d’habitants, dont environ 87% de musulmans. Le pape a adressé un message aux catholiques d’Indonésie en août dernier.

Le pape pourrait se rendre en Indonésie, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et au Timor oriental en septembre 2020. Mais pour le moment, le Vatican n’a rien confirmé, ni démenti.

La visite d’un leader musulman

M. Antonius Agus Sriyono, ambassadeur de la République d’Indonésie près le Saint-Siège, a déclaré à AsiaNews: « Hier, le 28 janvier 2020, j’ai personnellement remis la lettre d’invitation au cardinal Piero Parolin à la Secrétairerie d’État du Vatican ». Dans une note, Jakarta exprime le désir d’accueillir le pape en septembre prochain.

La rumeur d’une invitation imminente s’était propagée après des déclarations, le 20 janvier, de Yahya Cholil Staquf, membre du Conseil suprême de Nadhlatul Ulama (NU) – la plus grande organisation musulmane modérée du pays -. Yahya a en effet rencontré le pape au Vatican le 15 janvier avec d’autres chefs religieux. Le haut responsable de NU a rapporté à la presse locale que le pape lui avait confié son intention de se rendre en visite apostolique en Indonésie, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et au Timor oriental en septembre. Après les affirmations de Yahya, une « lettre d’invitation non officielle » circulant sur les réseaux sociaux a été signée par le président indonésien Joko « Jokowi » Widodo.

La joie des catholiques d’Indonésie

La nouvelle de l’invitation à été confirmée ce 29janvier au matin: « l’enthousiasme des religieux et des fidèles a trouvé une voix dans les médias catholiques Sesawi.net. Commentant la nouvelle, beaucoup demandent que le jour de la célébration eucharistique solennelle présidée par le pontife avec les dirigeants de la Conférence épiscopale indonésienne (KWI) soit rendu public dès que possible. August Surianto Himawan, directeur du personnel et des affaires générales de KWI, a déclaré: « Notre profond espoir est que tout se passe bien et que le voyage soit bien organisé ». »

Les catholiques sont une minorité petite mais vivante: selon les statistiques gouvernementales, ils représentent environ 7,5 millions et représentent près de 3% de la population.

Le pape François pourrait être le troisième pape à se rendre en Indonésie: Paul VI a visité le pays en 1970, suivi de saint Jean-Paul II en 1989. À Jakarta, ce dernier a célébré une messe avec plus de 110 000 participants au Senayan Sport Stadium. Le pape polonais a également présidé une fonction à l’Open Airfield de Yogyakarta – un terrain appartenant à l’Air Force Academy – et une sur l’île « catholique » de Flores.

Un cardinal et la fraternité humaine

L’annonce de la possible visite du pape François fait suite à la « création » de l’archevêque de Jakarta, Mgr Ignace Suharyo Hardjoatmodjo, comme cardinal, le 5 octobre dernier. Il a expliqué que le Saint-Siège «évaluait» l’Église catholique indonésienne depuis longtemps et elle « est considérée comme un bon modèle pour toute l’Eglise dans le monde, pour savoir comment exercer la foi chrétienne en promouvant la paix, la tolérance, ainsi qu’un esprit de compassion pour les autres ».

En juin, le pontife a exhorté les 37 pasteurs d’Indonésie, en visite ad limina, à promouvoir et à enseigner le « Document sur la fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » – signé à Abu Dhabi par le pape François et le grand imam d’Al-Azhar le 4 février dernier.

Au cardinal, le pape François avait déclaré que l’Indonésie est « le lieu le plus représentatif où la fraternité humaine entre différents groupes religieux est mise en pratique; en particulier, entre musulmans modérés et chrétiens ».

Répondant à l’invitation du pape, les évêques ont placé en novembre la Déclaration d’Abu Dhabi au centre de leur rencontre annuelle, toujours selon AsiaNews.

Baptisés et envoyés

En août dernier, le pape François a encouragé les catholiques d’Indonésie à vivre leur baptême à la fois dans leur vie privée et « comme levain dans la société, pour transmettre le message de Jésus », dans un message vidéo pour l’ouverture du Congrès missionnaire national de l’Indonésie.

L’évènement a eu lieu du 1er au 4 août 2019 à Jakarta sur le thème “Baptisé et envoyé”. S’adressant aux participants, le pape a expliqué qu’au baptême, « nous recevons l’Esprit-Saint, qui est un trésor ; nous recevons le message de Jésus, l’Evangile en nous ». Or, « quand quelqu’un a une belle chose et est enthousiaste à son sujet, il se sent poussé à… la donner aux autres ».

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org . A créé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel