"Des profondeurs de nos coeurs" @ Fayard

"Des profondeurs de nos coeurs" @ Fayard

Célibat des prêtres : le card. Sarah approuve l’analyse d’Andrea Tornielli

Comment Benoît XVI a contribué au livre

Share this Entry

« Le livre Des profondeurs de nos cœurs ne s’oppose rigoureusement pas au Pape. Le texte publié ce matin par @Tornielli est juste. » C’est la déclaration du cardinal Robert Sarah dans un tweet le 13 janvier 2020 en fin de journée.

Le préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements réagit ainsi aux polémiques lancées après l’annonce de la parution d’un livre auquel a collaboré Benoît XVI, défendant le célibat sacerdotal (publication le 15 janvier). D’après la presse italienne, le pape émérite a demandé le lendemain que son nom soit retiré des co-signataires de l’ouvrage.

Démentant les accusations à son encontre, le cardinal Sarah confirme l’analyse du directeur éditorial du Dicastère pour la Communication du Saint-Siège, Andrea Tornielli : « Nous avons réellement travaillé dans un esprit filial. Il est malsain de vouloir sans cesse opposer les hommes d’Église. »

Dans son éditorial, Andrea Tornielli évoque « une contribution sur le célibat sacerdotal, en filiale obéissance au Pape ». Rappelant que « le célibat sacerdotal n’est pas et n’a jamais été un dogme », il cite la position du pape François à ce sujet, exprimée notamment en janvier dernier sur le vol de retour du Panama : « Personnellement, je pense que le célibat est un don pour l’Eglise… Je ne suis pas d’accord pour permettre le célibat optionnel, non… C’est le mien, personnel, je ne le ferai pas, cela reste clair. Je suis un ‘fermé’ ? Peut-être. Mais je n’ai pas envie de me mettre devant Dieu avec cette décision. »

Le cardinal Sarah a également publié divers autres tweets, dont l’un pour annoncer que le pape émérite ne sera pas co-auteur : « Considérant les polémiques qu’a provoquées la parution de l’ouvrage Des profondeurs de nos cœurs, il est décidé que l’auteur du livre sera pour les publications à venir : Card Sarah, avec la contribution de Benoît XVI. En revanche, le texte complet demeure absolument inchangé. »

Il donne par ailleurs des détails sur la contribution de Benoît XVI en publiant les images de trois lettres d’une correspondance avec le pape émérite. Dans la première, datée du 20 septembre 2019, ce dernier confie qu’il avait « commencé à écrire quelques réflexions sur le sacerdoce » mais que, sentant ses forces faiblir, il avait interrompu son travail.

Benoît XVI annonce qu’il reprend la plume après la demande « inattendue » du cardinal Sarah concernant « un texte sur le sacerdoce, avec une attention particulière au célibat ». « Je vous laisse le soin de voir si ces notes dont je sens fortement l’insuffisance, ajoute-t-il, peuvent avoir quelque utilité. »

Le pape émérite a ensuite transmis son texte le 12 octobre 2019. Puis le 25 novembre, il écrit à nouveau en remerciant le cardinal : « J’ai été profondément touché par la façon dont vous avez compris mes intentions ultimes. J’avais écrit sept pages d’éclairage méthodologique sur mon texte et je suis heureux de dire que vous avez su dire l’essentiel en une demi-page. » Benoît XVI autorise à publier son texte, vraisemblablement sans savoir que son nom serait indiqué en co-auteur de l’ouvrage.

Share this Entry

Anne Kurian

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel