. François de Sales, cathédrale de Versailles (France) © vitrail.ndoduc.com/vitraux/htm/StFdS.htm

. François de Sales, cathédrale de Versailles (France) © vitrail.ndoduc.com/vitraux/htm/StFdS.htm

La mémoire à transmettre, au coeur de la Journée 2020 des communications sociales

La mémoire, comme réalité « dynamique »

Share this Entry

« «Afin que tu puisses raconter à ton fils et au fils de ton fils » (Exode 10,2). La vie se fait Histoire »: c’est le thème du message du Pape François pour la 54ème Journée mondiale des Communications sociales, en 2020.
Le message est lui-même traditionnellement publié pour le 24 janvier, mémoire de saint François de Sales (1557-1622), patron des journalistes et des écrivains.
Un communiqué du dicastère romain pour la communication explique qu’en choisissant ce thème, le pape François souligne l’importance de la « mémoire » dans la communication.
C’est un message que le pape aime transmettre spécialement aux jeunes: pas d’avenir sans racines dans la réalité de l’histoire. La mémoire, explique la même source c’est pas un « corps statique », mais une « réalité dynamique » qui permet de transmettre de génération en génération « les histoires, les espoirs, les rêves et les expériences ».
Le thème inclut aussi celui de la « rencontre »: « chaque histoire vient de la vie, de la rencontre avec l’autre. La communication est donc appelée à relier la mémoire à la vie à travers l’Histoire », fait observer la même source.
Quant à la « communication » de Jésus lui-même, le dicastère fait observer: « Jésus a eu recours à des paraboles pour communiquer la force vitale du Royaume de Dieu, laissant aux auditeurs la liberté d’accepter ces récits et de les référer à eux-mêmes. La force d’une histoire s’exprime dans sa capacité à générer du changement. Une récit exemplaire a une force de transformation ».
La vie des saints l’enseigne aussi, comme l’a souligné le pape François en invitant à communiquer la «grande richesse» du témoignage de la vie des martyrs.
Le communiqué conclut qu’au centre de sa réflexion, le pape François « place la personne humaine, avec ses relations et sa capacité innée à communiquer » et il demande à chacun « de faire fructifier ce talent: faire de la communication un outil pour construire des ponts, pour unir et de partage de la beauté d’être frères, à une époque marquée par des oppositions et des divisions ».
 

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel