Vague sur l'océan, Wikimedia commons, Jon Sullivan, domaine public

Vague sur l'océan, Wikimedia commons, Jon Sullivan, domaine public

Fonds marins : le Saint-Siège appelle à la responsabilité dans l'utilisation des ressources

Print Friendly, PDF & Email

Intervention de Mgr Auza

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le Saint-Siège appelle au «soin et à la responsabilité» envers les océans, non pas à leur «exploitation», ainsi que l’a déclaré Mgr Bernardito Auza, observateur permanent du Saint-Siège à l’ONU, à l’occasion de la 25e session de l’assemblée de l’Autorité internationale des fonds marins, qui s’est conclue à Kingston, en Jamaïque, le 26 juillet 2019.
Tant que l’on protégera «les droits et bénéfices économiques sans imposer pleinement les obligations relatives», a mis en garde l’archevêque, la communauté internationale ne pourra garantir «ni la durabilité, ni la conservation de nos océans et des ressources marines, ni un bénéfice commun durable».
Il a plaidé pour une «réglementation», à travers une «approche équilibrée» entre «les bénéfices économiques que nous tirons des ressources océaniques» et «la conservation et la durabilité de nos océans» : «Tandis que les bénéfices économiques contribuent à créer le bien-être des Etats et de leur population, en fournissant nourriture, logement et moyens de subsistance, les obligations de protéger la santé des océans ne devraient pas être relégués à une importance secondaire.»
Il faut donc, a poursuivi Mgr Auza, une «plus grande harmonie» entre les informations scientifiques et les activités commerciales, en évitant les «possibles conflits d’intérêt». Il faut aussi, a-t-il estimé, «améliorer l’évaluation de la biodiversité et de la cartographie des fonds marins».

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel