Evêques du Vietnam en ad limina © Vatican Media

Evêques du Vietnam en ad limina © Vatican Media

Vietnam : des pas vers un représentant pontifical permanent

Print Friendly, PDF & Email

Communiqué de la 7e session du Groupe de travail conjoint

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le Groupe de travail conjoint entre le Vietnam et le Saint-Siège a réalisé des pas importants afin de «passer d’un représentant pontifical non-permanent à un représentant pontifical permanent» : c’est ce qu’annonce un communiqué publié au terme de la 7e session du groupe qui s’est tenue à Hanoï le 19 décembre 2018.
La session, présidée par le vice-ministre permanent des Affaires étrangères du Vietnam, Bui Thanh Son, et le sous-secrétaire du Saint-Siège pour les relations avec les États, Mgr Antoine Camilleri, «s’est déroulée dans une atmosphère cordiale et de respect mutuel», précise la note.
Les deux parties ont tenu un débat large et approfondi sur les relations entre le Vietnam et le Saint-Siège, notamment des questions relatives à l’Église catholique au Vietnam. Elles ont salué «une évolution positive» des relations, notamment par «des réunions à haut niveau» ainsi que des échanges dans le cadre des visites ecclésiastiques du représentant pontifical non-résident, Mgr Marek Zalewski.
Ces rencontres devraient permettre d’aboutir à l’établissement de relations diplomatiques complètes entre le Saint-Siège et le Vietnam. En 2011, le Vietnam a accueilli le premier représentant officiel – non résident – du Saint-Siège depuis 1975. Cette question a d’ailleurs été au cœur des échanges : les deux parties «sont parvenues à un accord sur des questions pertinentes en vue d’améliorer les relations dans un avenir proche entre le Vietnam et le Saint-Siège et de passer d’un représentant pontifical non-permanent à un représentant pontifical permanent. Elles ont partagé la conviction que cette étape aidera les relations entre les deux parties à grandir et à se développer davantage».
Le communiqué plaide pour le maintien des relations entre le Vietnam et le Saint-Siège «sur la base des principes mutuellement convenus et d’un dialogue fructueux afin d’instaurer la confiance». Il rappelle deux «principes importants pour la vie de la communauté catholique au Vietnam», donnés par le pape : « vivre l’Évangile au cœur de la nation » et « un bon catholique est aussi un bon citoyen ». Il s’agit pour l’Église catholique au Vietnam de «contribuer au bien commun et à la prospérité» du pays.
Le Saint-Siège, poursuit le texte, «a exprimé son appréciation et sa gratitude envers la partie vietnamienne pour l’attention que les autorités vietnamiennes ont accordée à l’Église catholique au Vietnam ces dernières années». Par ailleurs, «le parti et l’État vietnamiens mettent constamment en œuvre et améliorent inlassablement le cadre politique qui respecte et assure la liberté de croyance et de religion du peuple, encouragent et aident la communauté catholique à fonctionner conformément à la loi vietnamienne et à participer activement au développement économique et social national».
Les deux parties ont aussi discuté «de problèmes concernant la partition des diocèses et la nomination des évêques au Vietnam». La 8ème session du Groupe de travail conjoint aura lieu au Vatican à une date encore indéterminée.
Au cours de cet déplacement dans le pays, la délégation du Saint-Siège a aussi rendu une visite de courtoisie au Premier ministre Nguyen Xuan Phuc et au président du Comité gouvernemental des Affaires religieuses Vu Chien Thang. Elle a enfin participé à l’installation de l’archevêque de Hanoï, Mgr Joseph Vu Van Thien.
Avec une traduction d’Hélène Ginabat

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel