Le pape prie © Vatican Media

Le pape prie © Vatican Media

Attentat à Strasbourg : compassion du pape pour les personnes touchées

Print Friendly, PDF & Email

Et ferme condamnation de tels actes

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le pape François exprime sa compassion, dans un télégramme envoyé au lendemain de l’attentat qui a fait 2 morts et 16 blessés à Strasbourg, en France, dans la soirée du 11 décembre 2018.
Dans un télégramme de condoléances, adressé à Mgr Luc Ravel, archevêque de Strasbourg, par l’intermédiaire du cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin, il exprime «encore une fois, sa ferme condamnation contre de tels actes».
Un homme suivi pour radicalisation a ouvert le feu sur le Marché de Noël de la ville, aux alentours de 20h. Deux personnes ont été tuées et une autre est en état de mort cérébrale, selon les derniers bilans.
Télégramme du pape François
À Son Excellence
Monseigneur Luc RAVEL, C.R.S.V.
Archevêque de Strasbourg – STRASBOURG
C’est avec tristesse et préoccupation que Sa Sainteté le Pape François a appris l’attentat perpétré hier soir au marché de Noël à Strasbourg et qui a fait plusieurs victimes. Le Pape François exprime, encore une fois, sa ferme condamnation contre de tels actes. Il manifeste sa compassion en particulier aux familles affectées et à toutes les personnes touchées par cet attentat, les assurant de sa prière. Alors qu’il confie les défunts à la miséricorde de Dieu, le Saint-Père a une pensée spéciale pour les professionnels et les volontaires qui prennent soin des personnes blessées. En gage de consolation, il implore l’abondance des bénédictions divines sur les victimes, sur ceux qui les assistent et sur tout le peuple français.
Cardinal Pietro Parolin
Secrétaire d’État

Share this Entry

Rédaction

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel