Audience du 20/6/2018, capture @Vatican Media

Audience du 20/6/2018, capture @Vatican Media

Les Dix Commandements sont "Dix Paroles": "Quelqu’un cherche à parler avec nous"

Print Friendly, PDF & Email

Catéchèse du pape François en français

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Les «Dix Commandements» sont en fait «Dix Paroles», explique le pape François, ce qui fait une grande différence: «Alors qu’un commandement n’appelle aucun dialogue, la parole, au contraire, est le moyen essentiel de la communication.»
Le pape a en effet poursuivi ses catéchèses sur les Commandements ce mercredi 20 juin 2018, place Saint-Pierre.
Il a expliqué ce que signifie le Décalogue: «Frères et sœurs, Jésus est venu accomplir la Loi et non pas l’abolir. En quel sens cela peut-il être compris ? Les dix Commandements ont assurément la forme extérieure d’une loi. Cependant la Bible les désigne, non pas comme les « dix commandements » mais comme les « dix paroles »: Décalogue.»
«Alors qu’un commandement n’appelle aucun dialogue, la parole, au contraire, est le moyen essentiel de la communication», a ajouté le pape avant de préciser: «Une chose est recevoir un ordre, autre chose est comprendre que quelqu’un cherche à parler avec nous.»
Il a fait observer que c’est la première tentation: «Depuis les origines, le Tentateur suggère l’image d’un Dieu jaloux et possessif.»
Mais Dieu, dans sa bonté, voulait au contraire protéger l’homme et la femme, a expliqué le pape: «Or, le premier commandement donné à l’homme et à la femme, plus qu’une interdiction, était le moyen qu’un père donnait à ses enfants pour les protéger de l’autodestruction.»
Il a proposé un examen de conscience: «Nous nous trouvons devant cette alternative : sommes-nous des esclaves ou bien des fils ? Dieu est-il un maître ou un Père ? Ses commandements sont-ils seulement une loi, ou bien contiennent-ils une parole ?»
Il a souligné l’importance du don de l’Esprit Saint du baptême et de la confirmation pour comprendre ce don du Commandement: «L’esprit de Jésus que nous avons reçu nous empêche d’accueillir la Loi de manière oppressive. Le christianisme opère ce passage de la lettre de la Loi à l’Esprit qui donne la vie.»

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste française accréditée près le Saint-Siège depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org. Elle a lancé le service français Zenit en janvier 1999. Master en journalisme (Bruxelles). Maîtrise en lettres classiques (Paris). Habilitation au doctorat en théologie biblique (Rome). Correspondante à Rome de Radio Espérance.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel