Angélus du 25/02/2018 © Vatican Media

Angélus du 25/02/2018 © Vatican Media

Syrie : à l'angélus, le pape s'élève contre l' "inhumain"

Print Friendly, PDF & Email

«On ne peut combattre le mal par un autre mal»

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le pape François s’est élevé contre l’ «inhumain» en Syrie, appelant à la fin immédiate des violences qui dévastent le pays, lors de l’angélus du 25 février 2018. «On ne peut combattre le mal par un autre mal», a-t-il affirmé.
Après la prière mariale qu’il a présidée place Saint-Pierre, le pape a confié : «En ces jours je pense souvent à la Syrie bien-aimée et martyrisée, où la guerre s’est intensifiée, spécialement dans la Ghouta orientale.» Dans cette région, 400 000 personnes vivent sous les bombardements.
«Ce mois de février a été l’un des plus violents en sept ans de conflit, a dénoncé le pape François : des centaines, des milliers de victimes civiles, d’enfants de femmes, de personnes âgées ; les hôpitaux ont été touchés ; le peuple ne peut plus se procurer à manger… Frères et sœurs, tout cela est inhumain.»
«On ne peut combattre le mal par un autre mal, a-t-il averti. Et la guerre est un mal».
«C’est pourquoi j’adresse un appel pressant, a déclaré le pape, afin que cesse immédiatement la violence, que soit donné accès aux aides humanitaires – nourriture et médicaments – et que soient évacués les blessés et les malades.»
«Prions ensemble Dieu, pour que cela advienne sur le champ», a-t-il conclu avant de prier un Je vous salue Marie avec la foule.
Dans un tweet publié sur @Pontifex un peu plus tard, le pape invitait : «Invoquons le don de la paix pour le monde entier, en particulier pour les populations qui souffrent le plus à cause des conflits en cours.»

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel