Consistoire du 22 février 2014, Capture CTV

Consistoire du 22 février 2014, Capture CTV

Le cardinalat, suivre le Seigneur "sans compromis ni conditions"

Print Friendly, PDF & Email

Lettre au cardinal désigné Arborelius

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le cardinalat n’est pas une « promotion princière » mais « un appel à suivre le Seigneur de plus près, et à le faire sans compromis ni conditions ». C’est ce qu’écrit le pape François à l’évêque de Stockholm (Suède), Mgr Anders Arborelius, qui sera créé cardinal le 28 juin 2017.
La lettre publiée par le diocèse et traduite par l’agence catholique italienne SIR le 23 juin, est signée du 31 mai, fête de la Visitation de la Vierge Marie. « J’exprime mon espérance que votre témoignage comme disciple du Seigneur puisse être encore plus évident dans le service qu’aujourd’hui l’Eglise vous demande », encourage le pape.
« Le cardinalat est un service », non pas « une dignité qui rend plus importants que les autres, ni un titre honorifique ou une promotion princière », souligne le pape : « Il s’agit de quelque chose de complétement différent et plus grand : c’est un appel à suivre le Seigneur de plus près, et à le faire sans compromis ni conditions ».
Le pape François confie qu’il a prié la veille pour le futur cardinal suédois, en méditant sur la figure de Paul qui n’accorde «en aucun cas» de prix à sa vie (Ac 20,24) : « J’ai désiré et j’ai demandé pour vous la même attitude dans votre vie de cardinal ». Il le remercie pour l’aide qu’il donnera à l’Eglise de Rome et l’assure de sa « proximité fraternelle ».

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel