Notre Dame de la Merci avec les chaînes de la captivité ouvertes, capture CTV

Notre Dame de la Merci avec les chaînes de la captivité ouvertes, capture CTV

Jubilé des prisonniers: la surprise d'un groupe invité chez le pape

Et la joie des familles des détenus à l’autre bout du monde

Share this Entry

Un groupe de détenus d’une prison de  Padoue (Italie) a été invité – par surprise – par le pape François à le rencontrer à la Maison Sainte-Marthe du Vatican, dans le cadre de leur pèlerinage à Rome à l’occasion de leur Jubilé de la miséricorde, dimanche 6 novembre 2016.
« Hier après-midi, alors que nous étions en train de visiter des basiliques à Rome, l’invitation du pape François à lui rendre visite à Sainte-Marthe au Vatican nous est parvenue par téléphone grâce à un prêtre. J’ai pensé que c’était une plaisanterie », a raconté le p. Marco Pozza, aumônier de la prison « Due Palazzi» de Padoue, dans une interview accordée à la radio catholique italienne Radio InBlu.
Le prêtre accompagnait un groupe d’une quarantaine de personnes, dont les prisonniers et leurs accompagnateurs, en permission spéciale pour la messe présidée par le pape, dimanche matin à Saint-Pierre : « Le pape voulait connaître la situation et les conditions de vie dans notre prison. Il voulait aussi qu’on lui raconte quelques bonnes initiatives de notre réalité de Padoue. Nous avons vu le visage très grave pape lorsque quatre condamnés l’ont appelé à l’aide. A la fin, après la bénédiction, il a remercié les pauvres parce qu’ils avaient égayé sa journée. Le plus beau, cela a été de voir les sourires sur les visages de ces personnes. »
« Dans son appel téléphonique, le prêtre m’a dit que le pape craignait que nous prenons trop de pluie. Nous avons attendu la fin de la pluie, et peu après nous sommes partis pour la place Saint-Pierre. Et malgré la « bombe d’eau » qui a frappé Rome, nous avons pas senti la pluie. Nous avons été heureux de conclure le Jubilé de la meilleure façon possible, surtout en pensant à ces frères qui ont quitté de leur cellule étroite de 3 × 2 mètres samedi matin et qui se sont retrouvés catapultés dans le cœur du christianisme et du pape François. »
« Le récit de cette rencontre est resté dans les regards et dans l’émotion des prisonniers. Après deux minutes leurs familles en Afrique, en Grèce, en Albanie et d’autres parties du monde le savaient déjà. Comme le dit le pape François lorsqu’on rencontre le Christ, c’est difficile de garder cette joie pour soi-même : on doit forcément la raconter à d’autres. Tout a commencé au nom du Dieu des surprises. Et nous hier, nous nous avons été les protagonistes de cette surprise », conclut le père Pozza.

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org . A créé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel