Visite du président biélorusse Loukachenko, 21 mai 2016, L'Osservatore Romano

Visite du président biélorusse Loukachenko, 21 mai 2016, L'Osservatore Romano

Biélorussie: le président Loukachenko au Vatican

Recherche de solutions pour la paix dans la région

Share this Entry

M. Alexandre Loukachenko, président de la République de Biélorussie, a été reçu en audience par le pape François, samedi 21 mai, au Palais apostolique du Vatican.
Le président a ensuite rencontré le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin, accompagné de Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les Relations avec les États.
Les entretiens ont été « cordiaux » et que des deux côtés on s’est félicité des « bonnes relations bilatérales ».
« Certains thèmes d’intérêt commun ont été abordés, en référence à la vie de l’Église en Biélorussie et à la coexistence pacifique entre les communautés catholique et orthodoxe du pays, ainsi qu’entre les autres confessions religieuses », indique la même source.
« Enfin, le rôle joué par la ville de Minsk, en tant que siège de plusieurs récents entretiens visant à la recherche de solutions pour la paix dans la région, a été souligné », dit le communiqué du Vatican, alors que le cardinal Parolin prépare un voyage en Ukraine à la mi-juin.
Sur une population de plus de 9, 5 millions d’habitants, les chrétiens orthodoxes représentent 60% des habitants, 14% étant de confession catholique.
Le pays – qui correspond à ce qu’on appelait autrefois la « Russie blanche » – est indépendant depuis la dissolution de l’URSS en 1991. La visite au Vatican est interprétée par des observateurs à Rome comme un signe d’ouverture et de volonté de dialogue.
En effet, le président Loukachenko ainsi que certains de ses collaborateurs sont interdits de visa au sein de l’Union européenne et des États-Unis depuis février 2011 pour « mise en cause des valeurs démocratiques ».
Le président Loukachenko avait été reçu au Vatican par Benoît XVI en avril 2009, après quelque dix ans d’isolement.

Avec une traduction de Constance Roques

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel