Décès du card. Roberto Tucci, ancien directeur de Radio Vatican

Print Friendly, PDF & Email

Le pape François salue sa «précieuse collaboration» avec le Saint-Siège

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le pape François exprime sa peine pour le décès du cardinal Roberto Tucci, survenu mardi 14 avril 2015 à Rome, en soulignant sa « précieuse collaboration » avec le Saint-Siège. Le cardinal allait avoir 94 ans dans quelques jours.

Le pape a fait parvenir un télégramme de condoléances au P. Adolfo Nicolás, Supérieur Général de la Compagnie de Jésus, dont le cardinal défunt était membre. Il fait part de sa « tristesse » et assure de son union de prière avec tous les jésuites et la famille du cardinal.

Le pape rend hommage à un « prêtre fidèle à l’Évangile et à l’Église, à l’exemple de saint Ignace ». Il salue le rôle majeur du cardinal Tucci en tant qu’expert au Concile Vatican II et sa « précieuse collaboration » avec le Saint-Siège.

Le cardinal est né le 19 avril 1921 à Naples, rappelle Radio Vatican. Il a senti sa vocation très jeune et est entré à 15 ans au noviciat de la Compagnie de Jésus. Ordonné prêtre en 1950, il a continué ses études à l’Université pontificale grégorienne, puis a enseigné à la faculté de théologie San Luigi à Naples.

En 1956, le P. Tucci a commencé sa collaboration avec la revue des jésuites italiens La Civiltà Cattolica, dont il est devenu directeur en 1959.

Il a participé au travail préparatoire du Concile Vatican II, notamment à la rédaction du décret sur l’apostolat des laïcs et de la constitution pastorale Gaudium et spes. De la seconde à la quatrième session, il a tenu aussi des conférences de presse quotidiennes pour les journalistes.

Engagé dans le dialogue œcuménique, il a été consulteur du Secrétariat pour l’unité des chrétiens (1973-1989) et a participé comme rapporteur à deux assemblées du Conseil œcuménique des Églises, en 1968 à Upsal (Suède) et en 1975 à Nairobi (Kenya).

En 1973, il est devenu directeur de Radio Vatican, poste qu’il a conservé jusqu’en 1985. Il a également été, de 1982 à 2001, l’organisateur des voyages de Jean-Paul II. Le saint pape l’a créé cardinal le 21 février 2001.

Le cardinal Tucci a également reçu des distinctions du gouvernement français : depuis 1975, il était chevalier de la Légion d’honneur. En 2009, il a été décoré de la plus haute distinction de l’ordre des Arts et des Lettres : celle de commandeur.

Les obsèques du cardinal se tiendront vendredi 17 avril en la basilique Saint Pierre. Elles seront présidées par le cardinal Angelo Sodano, doyen du Sacré Collège. Le pape François y participera et récitera l’oraison funèbre.

Le Collège des cardinaux compte désormais 224 cardinaux, dont 101 de moins de 80 ans, électeurs en cas de conclave.

Share this Entry

Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel