Les personnes âgées à l'honneur au Vatican

Print Friendly, PDF & Email

«Bénédiction de la longue vie» le 28 septembre

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Les personnes âgées et les grands-parents du monde seront à l’honneur au Vatican le 28 septembre 2014 : elles rencontreront le pape François place Saint-Pierre, au cours du rassemblement intitulé « La bénédiction de la longue vie », qui sera retransmis en mondovision.

C’est ce qu’annonce le Conseil pontifical pour la famille, organisateur de l’événement. Selon le dernier programme de la rencontre, publié le 28 août, la place Saint-Pierre sera ouverte à partir de 7h30 et la journée commencera à 8h30 par des réflexions et témoignages.

Le pape François rencontrera les participants à 9h30 pour dialoguer avec eux, avant de célébrer la messe dominicale à 10h30. La célébration se conclura par la prière de l’angélus à midi.

« L’intégralité de cet événement sera retransmise en mondovision, en direct radio-tv et en streaming », précise le dicastère. Les inscriptions gratuites sont encore ouvertes.

Lors de l’homélie du 19 novembre 2013, à Sainte-Marthe, le pape François avait affirmé que « les grands-parents sont le trésor de la société » : « C’est vrai que souvent la vieillesse n’est pas très belle. À cause des maladies qu’elle entraîne, et tout ça, mais la sagesse qu’ont les grands-parents est l’héritage que nous devons recevoir. Un peuple qui ne protège pas les grands-parents n’a pas d’avenir, parce qu’il n’a pas de mémoire, il a perdu la mémoire », avait-il mis en garde.

Le pape avait dénoncé : « les personnes âgées ne comptent pas. C’est terrible à dire, mais on les rejette… Parce qu’elles dérangent ».

Dans un tweet publié en juin dernier, il avait invité à ne pas commettre à l’égard de ces dernières une injustice « irréparable » : « Parfois nous rejetons les personnes âgées, mais elles sont un trésor précieux : les rejeter est injuste et c’est une perte irréparable. » (cf. Zenit du 17 juin 2014).

Sur le vol qui le ramenait de Rio à Rome après les Journées mondiales de la jeunesse, le pape avait déclaré : « Un peuple a un avenir s’il va de l’avant avec ces deux réalités : avec les jeunes, avec la force, parce qu’ils le portent vers l’avant ; et avec les personnes âgées parce que ce sont elles qui donnent la sagesse de la vie. » (cf. Zenit du 23 juillet 2013)

« L’avenir d’un peuple, ce sont les personnes âgées et les enfants », qui représentent respectivement « la mémoire » et « la promesse », mais aussi « la paix » et « la joie », avait encore souligné le pape au cours de la messe du 30 septembre à Sainte-Marthe (cf. Zenit du 30 septembre 2013).

Benoît XVI avait employé cette expression de «bénédiction de la longue vie», lors d’une visite à la maison-famille créée par la communauté de Sant’ Egidio sur la colline du Janicule à Rome, le 12 novembre 2012 : « il est beau d’être âgé ! », avait-il souligné en invitant à se réjouir pour « le don d’une longue vie » malgré les « petits ennuis de santé » et les « limitations ».

Il rappelait en ce sens que « dans la bible, la longévité est considérée une bénédiction de Dieu », qui est aujourd’hui « répandue ».

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel