Faire un don
Soudan du Sud © ACN Photo

Soudan du Sud © ACN Photo

Trois initiatives du «Pape pour le Soudan du Sud»

Santé, éducation et agriculture

L’initiative « Le pape pour le Soudan du Sud », présentée ce mercredi 21 juin 2017 au Vatican, manifeste « la charité du pape et sa proximité avec la population touchée » par les conflits, indique un communiqué : il s’agit d’une contribution de l’Église « pour les laissés-pour-compte et pour les pauvres » de façon à promouvoir « un vrai développement humain intégral ».

Le pape François voulait se rendre dans le pays, ce qui ne sera pas possible cette année, il décide donc de manifester autrement sa proximité à la population.

Le projet comprend trois grands volets – santé, éducation, agriculture – et il est soutenu par Solidarity with South Soudan, une association des congrégations religieuses présentes au Soudan du Sud qui travaillent pour « former les enseignants, les infirmières, les sages-femmes, les agriculteurs et les dirigeants communautaires locaux ».

La santé des enfants

Les missionnaires comboniennes gèrent deux hôpitaux, dans les diocèses de Wau et de Tombura-Yambio.

L’hôpital de Wau, avec une capacité de 105 lits répartis entre chirurgie, médecine générale, maternité, pédiatrie et l’isolement, a commencé son travail en 2011. Il prend  en charge une moyenne de 300 patients par jour et aide à quelque 40.000 patients chaque année. Une attention particulière est accordée aux femmes enceintes et aux enfants.

L’hôpital de Nzara, dans le diocèse de Tombura-Yambio, a une capacité de 130 lits, dont 68 dans le service de pédiatrie. L’une des priorités de l’hôpital est la santé des enfants de moins de cinq ans. La forte mortalité infantile due à la malnutrition et l’anémie est parmi les problèmes les plus importants du pays.

Former des enseignants

Dans le domaine de l’éducation, un programme visant à former les enseignants des écoles primaires est offert depuis 2010. Ce programme à temps plein de deux ans pour obtenir un diplôme d’enseignement pour l’école primaire a lieu au Solidarity Teacher Training Center (Centre de formation des enseignants Solidarité) à Yambio. Le centre accueille des étudiants représentant 14 groupes ethniques différents. Depuis le début, près de 3500 étudiants ont été accueillis au Centre.

Les 16 étudiants formés au Centre reçoivent une bourse d’études afin d’obtenir le certificat national de l’enseignant de l’école primaire.

Des cultures vivrières

Dans l’agriculture, le soutien apporté par le pape sera destiné spécifiquement aux programmes de livelihoods (moyens de subsistance), à l’achat de semences et d’outils agricoles pour 2 500 familles du diocèse de Yei, Tombura-Yambio et Torit – dans les zones où il est possible de cultiver la terre. Le projet est réalisé au niveau diocésain par la Caritas.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel