Train des enfants : le pape recevra 400 jeunes Italiens des zones des séismes

Cinquième édition de l’initiative le 3 juin

Le pape à Arquata del Tronto après le séisme © L'Osservatore Romano

Le pape à Arquata del Tronto après le séisme © L'Osservatore Romano

Pour sa cinquième édition le 3 juin 2017, le “Train des enfants” conduira au Vatican quelque 400 enfants provenant des zones touchées par les séismes d’Italie centrale en août et à l’automne 2016. L’événement a pour thème cette année “Petits voyageurs, grands ambassadeurs, gardiens de la Terre”.

Au cours de cette journée promue par le “Parvis des Gentils”, en collaboration avec la compagnie ferroviaire italienne (Ferrovie dello Stato) et sous le haut patronage du Sénat italien, des enfants âgés de 6 à 12 ans voyageront à bord d’un train « Freccia Rossa 1000 », depuis les communes d’Amatrice, d’Accumoli, de Norcia et d’Arquata del Tronto, jusqu’au sein du petit Etat.

« Cette initiative est surtout centrée sur la figure de l’enfant, qui a en lui une sensibilité extraordinaire », a souligné le cardinal Gianfranco Ravasi, président du Conseil pontifical de la culture, en présentant l’évènement le 16 mai. Et de rappeler, dans des propos rapportés par Radio Vatican, que le « Train des enfants » s’adresse chaque année à une catégorie de jeunes en situation difficile : échec scolaire, enfants de réfugiés, enfants de détenus.

« Le pape a accepté tout de suite avec enthousiasme » d’accueillir les enfants touchés par les séismes, confie le cardinal Ravasi, « parce qu’il avait visité cet horizon de souffrance, mais aussi d’espérance ». Le pape s’est rendu sur les lieux du drame, qui a fait près de 300 morts, le 4 octobre 2016. En janvier 2017, il a aussi baptisé des enfants nés après la catastrophe et a reçu au Vatican les rescapés.

Après une visite des Jardins du Vatican, les enfants rencontreront le pape dans la salle Paul VI, où ils seront accueillis par l’orchestre Maré do Amanha, de Rio de Janeiro (Brésil). Ils dialogueront avec le pape, et lui remettront le livre « Nous sur cette terre qui tangue » (“Noi su questa terra che balla”) écrit par des experts, pour expliquer aux plus jeunes comment affronter un séisme.

Pour le cardinal Ravasi, le « Train des enfants » entend aussi « enseigner aux enfants qu’ils doivent devenir des témoins pour les adultes de la nécessité de protéger la création parce qu’il n’est pas vrai que toutes le catastrophes soient irrévocables. Elles peuvent, souvent, être dépassées par les voies de la science et de la connaissance ».

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!