Faire un don
Une copie du Jésus Miséricordieux de Vilnius béni par le pape François © L'Osservatore Romano

Une copie du Jésus Miséricordieux de Vilnius béni par le pape François © L'Osservatore Romano

France: un Jubilé de la miséricorde «concentré», le 2 juillet 2017 à Bordeaux

5e congrès national de la miséricorde avec les cardinaux Barbarin et Ricard

Le 5e Congrès national français de la Miséricorde aura lieu le dimanche 2 juillet prochain, de 9h à 17h30, à 20 km de Bordeaux, sous la présidence du cardinal Philippe Barbarin : un rendez-vous pour raviver les dons du Jubilé de la miséricorde et les mettre en œuvre. La messe sera présidée par le cardinal Ricard.  Les organisateurs invitent à s’inscrire si possible avant le 10 juin 2017.

Le 5 avril dernier, le pape François disait, lors de l’audience générale du mercredi, quelques jours après l’anniversaire de la « naissance au Ciel » de Jean-Paul II que l’héritage spirituel du saint pape polonais était la miséricorde – et il rappelait que le jubilé de la miséricorde s’inscrivait dans ce sillage – et Fatima – et il annonçait son pèlerinage des 12 et 13 mai pour le centenaire de la première apparition de Marie à la Cova da Iria et la canonisation de François et Jacinthe.

Si la miséricorde est l’héritage de Jean-Paul II mis en oeuvre par le pape François, alors les congrès nationaux sont autant d’étapes pour raviver les dons reçus ou en faire l’expérience si l’on n’a pas pu entrer par cette « porte de la miséricorde » pendant le Jubilé. Un petit jubilé concentré en une journée en somme.

Cette année, les organisateurs attendent pour cette journée « jubilaire » des participants de toute la France et des pays voisins.

Le thème du congrès est « La miséricorde aux périphéries ». La vidéo présentant le congrès se trouve ici. Le rassemblement a lieu chez les Soeurs de Marie Joseph et de la Miséricorde à 33290 PIAN EN MEDOC, à 20 kilomètres au nord de Bordeaux.

Au programme : visites des stands des « Visages de la Miséricorde », une conférence du cardinal Philippe Barbarin sur «  La Miséricorde aux périphéries », puis messe présidée par le cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux.

La fête s’accompagnera d’un lâcher de ballons, du « Jeu sur la Miséricorde », de temps de prière, d’une table ronde sur le thème « Serviteurs et artisans de Miséricorde aux périphérie ».

La journée s’achèvera par les vêpres.

Le congrès est porté par la prière des détenus chrétiens en France et de personnes en précarité. Le 2 juillet, les congressistes leur écriront un mot sur des cartes postales qui leur seront remises ou envoyées.

Mgr Albert-Marie de Monléon, o.p., évêque émérite de Meaux (France) est Coordinateur des congrès de la Miséricorde en France qu’il accompagne avec deux autres évêques, le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon et Mgr Pascal Roland, évêque de Belley-Ars.

Mgr de Monléon a publié pour l’Année Jubilaire de la Miséricorde : Au cœur de la Miséricorde (Préface du Cal. Ph. Barbarin, Parole et Silence, décembre 2015). Il a contribué aux 2 numéros spéciaux sur la Miséricorde de Documents Épiscopat, 11 – 2015 et N° 9/10 – 2016, publiés par le Secrétariat général de la Conférence des évêques de France.

Il  est l’un des initiateurs des Congrès mondiaux de la miséricorde, dans le sillage d’une retraite internationale des prêtres et de leurs équipes pastorales, à Lagiewniki-Cracovie, sur le thème « La Miséricorde, unique espérance pour le monde« , en juillet 2005.

Il a offert aux lecteurs de ZENIT une lecture de la lettre apostolique du pape François qui a noué la gerbe du jubilé, « Misericordia et Misera ». Il y dit notamment: « La conclusion du Pape est très forte : « Voici venu le temps de la miséricorde » c’est-à-dire de partager les fruits de l’Année jubilaire. Le signe le plus visible de la Miséricorde mais aussi, parfois, le plus difficile, que nous avons expérimenté durant l’Année Sainte est le pardon. Il est le signe le plus manifeste de la miséricorde du Père, il change la vie, apporte la joie. Ce pardon, que nous aussi, à notre tour, avons à donner. C’est cela faire l’expérience de la miséricorde, reçue et donnée. »

Pour vivre ce congrès national de la Miséricorde, les organisateurs invitent à s’inscrire si possible avant le 10 juin 2017 :

– en ligne sur la page inscription

– en renvoyant le bulletin d’inscription avec votre participation de 7 euros à l’ordre de ACME en joignant une enveloppe timbrée pour que nous puissions vous répondre (cf. tract ci-joint) à :

Mgr A.-M. de Monléon

Congrès Miséricorde

980 quartier de l’écluse

26770 Taulignan

France

Ce site ainsi que le site enfantsmisericorde.com sont très visités.

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel