Faire un don
Volontaires de Saint-Jean-de-Dieu en Colombie, ordenhospitalaria.com.co

Volontaires de Saint-Jean-de-Dieu en Colombie, ordenhospitalaria.com.co

Colombie: l’agriculture « urbaine », contre la malnutrition des enfants et le décrochage scolaire

Carême avec les frères de Saint-Jean-de-Dieu (4)

Par un projet innovant d’agriculture urbaine pour remédier à la malnutrition des enfants et à ses conséquences sociales graves, les frères de Saint-Jean-de-Dieu entendent aussi « participer à la construction de la paix dans le pays et redonner aux femmes en difficulté leur rôle de promoteurs de changement et de transformation sociale ».

Dans le cadre de notre voyage de carême au pays de saint Jean de Dieu pour redécouvrir cette pratique constante, au cours des siècles, des oeuvres de miséricorde, remises en lumière par le jubilé extraordinaire, Yasmile Gamboa Pinzon, collaboratrice colombienne de l’Ordre de Saint-Jean-de-Dieu propose ce reportage dans l’innovation.

Le projet et ses 12 tours verticales, ont valu à Saint-Jean-de-Dieu le prix de « Valeur Sociale » 2016 de la Fundación CEPSA.

Un premier entretien, avec fr Alain Samuel Jeancler a été publié le 28 février 2017, sur « l’hospitalité évangélique et universelle des frères ». Il a été suivi de la réflexion du p. Ragonneau sj en lien avec le message de carême du pape François : « Vivre l’hospitalité, c’est accueillir l’autre comme un don », publié le 7 mars 2017, la veille de la fête du saint fondateur portugais. Un troisième volet de notre parcours de carême, à l’occasion du voyage de la curie généralice de Rome au Libéria et en Sierra Leone, a évoqué, le 16 mars, l’hôpital Saint-Joseph de Monrovia et une lutte héroïque d’un médecin contre le virus Ebola.

Les Frères colombiens innovent au profit des plus pauvres

En Colombie, l’Ordre hospitalier de Saint-Jean-de-Dieu vient de se lancer dans une initiative originale, l’agriculture urbaine. L’objectif : produire une alimentation qui prenne en compte les besoins nutritionnels des plus pauvres.

Lancée début 2017, cette initiative se base sur l’étude des conditions de vie des mères célibataires à Soacha, dans la banlieue proche de Bogota, la capitale. Selon les données officielles, ces femmes touchent en moyenne de 46 à 61 $ par mois quand le salaire moyen est à 583 $. Ces faibles revenus les poussent à se procurer une alimentation peu chère et peu équilibrée, avec un manque important de légumes, de fruits et de protéines.

Fondateurs et gestionnaires d’un grand hôpital général à Bogota, les frères hospitaliers de Saint-Jean-de-Dieu se sont vite aperçus de ces difficultés parmi la population soignée dans leurs murs. Présents dans de nombreux quartiers pauvres de la capitale, ils se sont rendus compte que les problèmes de malnutrition infantile conduisaient les jeunes à décrocher scolairement, les incitant à rejoindre la rue et les gangs qui la composent.

En réponse à ce problème grandissant, le projet vise à améliorer les conditions alimentaires et nutritionnelles de 12 foyers gérés par des mères célibataires, en mettant en œuvre des modèles innovants de production propre. Ces derniers intègrent notamment un système de culture hydroponique, technique agricole très ancienne qui permet de procéder à une culture hors-sol et d’obtenir d’excellents résultats en peu de temps.

Pour cela, les frères et collaborateurs en charge du projet ont commencé à former les bénéficiaires du programme, mais aussi à travailler à la sensibilisation d’un grand nombre d’habitants des bidonvilles aux problèmes liés à la malnutrition ainsi qu’à des choses toutes simples comme la préparation adéquate de la nourriture, ou encore l’adoption de comportements sains réduisant le risque d’insécurité alimentaire.

« A travers ce projet innovant, la province Saint-Jean-de-Dieu de Colombie veut participer à la construction de la paix dans le pays et redonner aux femmes en difficulté leur rôle de promoteurs de changement et de transformation sociale », souligne Frère Dairon Orley Meneses Caro, conseiller provincial.

La présence de l’Ordre hospitalier de Saint-Jean-de-Dieu en Colombie remonte à l’an 1596, quand arrivèrent les premiers religieux à Carthagène des Indes, 50 ans à peine après le décès de saint Jean de Dieu. C’est la première mission des frères hospitaliers en Amérique latine. Aujourd’hui, l’Ordre compte 9 établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux, principalement tournés vers le service aux plus démunis, sur tout le pays.

About Yasmile Gamboa Pinzon

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel