Bibliothèque apostolique vaticane © Vatican Media

Bibliothèque apostolique vaticane © Vatican Media

Bibliothèque vaticane: le besoin de beauté que ressent l’humanité

Print Friendly, PDF & Email

Le pape inaugure une exposition inspirée par « Fratelli tutti »

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le pape François souligne le besoin de beauté que ressent l’humanité:  la beauté qui «n’est pas l’illusion fugace d’une apparence ou d’un ornement» mais naît «de la racine de bonté, de vérité et de justice qui sont ses synonymes».

Le pape a en effet inauguré, ce vendredi 5 novembre 2021, à 17h, une nouvelle salle de la Bibliothèque apostolique vaticane et une exposition de Pietro Ruffo inspirée par «Fratelli Tutti».

Le pape a rappelé que «le cœur humain n’a pas besoin seulement de pain (…) mais a besoin aussi de culture, de ce qui touche l’âme, qui rapproche l’être humain de sa dignité profonde».

Le pape a insisté sur cette «soif particulière d’infini qui définit l’être humain».

Le pape a aussi promu la «culture de la rencontre», question de vie ou de mort pour les cultures: «Les cultures tombent malades quand elles deviennent auto-référencées, quand elles perdent la curiosité et l’ouverture à l’autre. Quand elles excluent au lien d’intégrer. Quel avantage avons-nous à nous faire garde-frontières plutôt que gardiens de nos frères ?»

Surtout le pape insiste sur la fraternité humaine: «Le monde a besoin de nouvelles cartes pour développer le sens de la fraternité, de l’amitié sociale et du bien commun.»

Beauté, fraternité et préservation de la planète, à l’école de saint François, le pape cite le Cantique des créatures en appelant à son renouveau pour aujourd’hui : «La logique des blocs fermés est stérile et pleine d’équivoques. Nous avons besoin d’une nouvelle beauté qui ne soit plus le reflet habituel du pouvoir de quelques-uns mais la mosaïque courageuse de la diversité de tous. Qui ne soit pas le miroir d’un anthropocentrisme despotique mais un nouveau cantique des créatures dans lequel une écologie intégrale trouve un concret effectif».

Le pape indique donc une nouvelle mission pour la bibliothèque vaticane: «Je compte sur la Bibliothèque apostolique pour traduire le dépôt du christianisme et la richesse de l’humanisme dans les langages d’aujourd’hui et de demain.»

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste française accréditée près le Saint-Siège depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org. Elle a lancé le service français Zenit en janvier 1999. Master en journalisme (Bruxelles). Maîtrise en lettres classiques (Paris). Habilitation au doctorat en théologie biblique (Rome). Correspondante à Rome de Radio Espérance.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel