Cardinal Parolin, entretien à la chaine KTO, 29 janvier 2021, droits réservés

Cardinal Parolin, entretien à la chaine KTO, 29 janvier 2021, droits réservés

Ecologie intégrale : le card. Parolin invite à reconstruire les « relations »

Intervention au festival de Montefiascone

Share this Entry

Le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin a invité à « renouer les liens » et à reconstruire les « relations », en intervenant au premier festival de l’écologie intégrale, à Montefiascone, le 1er août 2021.

Dans son discours rapporté par L’Osservatore Romano, le « numéro 2 » du Vatican a exhorté à ne pas « s’habituer » aux « graves et nombreuses blessures des droits humains fondamentaux, au phénomène du trafic d’êtres humains, aux guerres faites de conflits armés mais aussi menées dans le domaine économique et social, souvent aux dépends des plus fragiles ».

Face à la « pandémie de l’indifférence », il a invité à réfléchir aux « conséquences de ses actions » sur la génération actuelle, et sur les générations futures. Appelant à toujours mettre la personne humaine « au centre », il a insisté sur l’importance du « lien » et de la « relation ».

En effet, a-t-il dit, le bonheur dépend « des relations humaines, de notre relation, de nos “liens” avec la création, avec le prochain, qu’il soit proche ou lointain, avec nous-mêmes et avec le Créateur ». Tout autant de relations qui « ne peuvent être consolidées que par l’Amour ».

La transition ne doit pas être seulement « énergétique » ni même « écologique », a insisté le secrétaire d’Etat, mais elle doit « consolider les liens dans notre société ». Il a aussi recommandé de « prendre conscience de nos limites : c’est seulement si nous les connaissons en profondeur que nous pouvons éviter d’en devenir les esclaves ».

Le cardinal Parolin a souhaité une économie qui ne soit plus tournée vers « la culture anti-économique du déchet » mais sur « la circularité, la solidarité, le renouvellement et la résilience ».

En conclusion de cet événement organisé par l’association Rocca dei Papi, il a invité à cultiver « le désir de “travailler ensemble” et de “marcher ensemble” ».

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel