Marathon de prière à Medjugorje, 15 mai 2021, capture @ Vatican Media

Marathon de prière à Medjugorje, 15 mai 2021, capture @ Vatican Media

Marathon de prière depuis Medjugorje

Demander par Marie la fin de la pandémie

Share this Entry
Dans le cadre du Marathon de prière pour demander la fin de la pandémie, le chapelet a été prié, ce samedi 15 mai 2021 à 18h depuis l’église Saint-Jacques, et ce que le Vatican appelle le « sanctuaire de Marie Reine de la paix », à Medjugorje, en Bosnie-Herzégovine.
L’intention de prière quotidienne du pape François était: pour les migrants.
La prière, en bosniaque, du chapelet, des litanies de la Vierge Marie et du Salve Regina, en latin, a été présidée par le nonce apostolique, représentant du pape François en Bosnie-Herzégovine, Mgr Luigi Pezzuto.
Il était assisté, à sa gauche, du curé de la paroisse Saint-Jacques de Medjugorje, le p. Marinko Šakota, et, à sa droite, du provincial des franciscains, le p. Miljenko Šteko, qui a lu la prière du pape pour demander la fin de la pandémie, à la fin de la prière.
Le chapelet a été conduit par deux jeunes, par une laïque, par une religieuse franciscaine scolastique de la paroisse et par le frère franciscain de la paroisse, Josip Marija Katalinić.
Les fidèles étaient présents dans l’église et sur les bancs extérieurs.

 

Mgr Hoser, Marathon de prière à Medjugorje, 15 mai 2021, capture @ Vatican Media

Mgr Hoser, Marathon de prière à Medjugorje, 15 mai 2021, capture @ Vatican Media

Le fait que Medjugorje fasse partie de la liste des sanctuaires où fait halte le marathon de prière du mois de mai pour demander la fin de la pandémie est une reconnaissance du rayonnement spirituel des pèlerinages, parmi les autres sanctuaires de ce marathon, où la Vierge Marie n’est pas toujours apparue mais attire les pèlerins (Notre Dame d’Afrique, Washington…).
Demain, 16 mai, la prière aura lieu depuis la cathédrale Sainte-Marie de Sydney, en Australie. L’intention de prière du pape François sera: pour les victimes de la violence et du trafic d’êtres humains.
Le pape François a invité à persévérer dans la prière spécialement à l’occasion de la fête de Notre- Dame de Fatima, en écrivant, dans un tweet: « Nos vies et l’histoire du monde sont entre les mains de Dieu. Au Cœur Immaculé de Marie, nous confions l’Église, nous-mêmes et le monde entier. Nous demandons dans la prière la paix, la fin de la pandémie, un esprit de pénitence et notre conversion. #NotreDamedeFatima »
Le marathon arrive ainsi à mi-chemin: il s’est déroulé à la basilique Saint-Pierre de Rome, et à Notre Dame de Walsingham (Angleterre), au sanctuaire de Jésus Sauveur et Notre Mère Marie (Elele, Nigeria), à Notre Dame de Częstochowa (Pologne), à la basilique de l’Annonciation (Nazareth, Israël), au sanctuaire de la Vierge du Rosaire, à Namyang, en Corée du Sud, à Notre Dame d’Aparecida (Brésil), à Notre Dame de la paix et du bon voyage (Antipolo, Philippines), à Notre Dame de Luján (Argentine), à la Sainte Maison de Lorette (Italie), à Notre Dame de Knock (Irlande), auprès de la Vierge des Pauvres, Notre Dame de Banneux (Belgique), à Notre Dame d’Afrique (Alger, Algérie), à Fatima, au Portugal, à Notre Dame de la Bonne Santé (Velankanni, Inde).
Rappelons que le Vatican n’a pas reconnu les prétendues apparitions de Marie à Medjugorje, mais que le pape François a demandé aux pasteurs de ne pas laisser les pèlerins sans accompagnement spirituel.  Mgr Hoser est chargé de mettre en place la pastorale des pèlerinages, quasi arrêtés du fait de la pandémie.
Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste française accréditée près le Saint-Siège depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org. Elle a lancé le service français Zenit en janvier 1999. Master en journalisme (Bruxelles). Maîtrise en lettres classiques (Paris). Habilitation au doctorat en théologie biblique (Rome). Correspondante à Rome de Radio Espérance.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel