Charles de Foucauld © DP

Charles de Foucauld © DP

La date de canonisation de Charles de Foucauld encore à définir

Consistoire présidé par le pape

Share this Entry

Le pape François a présidé ce 3 mai 2021 un consistoire pour la canonisation des Français Charles de Foucauld et César de Bus, mais il n’a pas encore donné la date de cet événement : « die discernendo » – jour à déterminer, a-t-il dit au cours de la célébration au Vatican.

Durant ce consistoire, le pape a prié la liturgie des Heures (Tierce) avec les cardinaux présents.

Puis le préfet de la Congrégation pour les causes des saints, le cardinal Marcello Semeraro, a procédé au vote en latin, selon la formule consacrée, pour la canonisation de sept bienheureux, dont le dicastère a reconnu des miracles dus à leur intercession.

Le pape a alors donné son accord pour les inscrire au calendrier des saints. Il s’agit d’un laïc, de quatre prêtres et de deux religieuses, en l’occurence :

– le Français César de Bus, prêtre, fondateur de la Congrégation des pères de la Doctrine chrétienne (Doctrinaires); né le 3 février 1544 à Cavaillon et décédé en Avignon le 15 avril 1607;

– le Français Charles de Foucauld (Charles de Jésus), prêtre diocésain; né à Strasbourg le 15 septembre 1858 et décédé à Tamanrasset (Algérie) le 1er décembre 1916;

– le laïc indien Lazzaro, dit Devasahayam (1712-1752), martyr;

– l’Italienne Maria Domenica Mantovani, co-fondatrice et première supérieure générale de l’Institut des Petites Sœurs de la Sainte Famille; née le 12 novembre 1862 à Castelletto di Brenzone (Italie) et décédée là-bas le 2 février 1934;

– l’Italienne Maria Francesca de Jésus – au siècle Anna Maria Rubatto (1844-1904) – fondatrice des sœurs tertiaires capucines de Loano et missionnaire en Uruguay.

– le prêtre italien Luigi Maria Palazzolo (1827-1886), fondateur de l’Institut des Sœurs des pauvres (Palazzolo).

– et le prêtre italien Giustino Rissollillo (1891–1955), fondateur de la Société des divines vocations (des vocationnistes) et de la Congrégation des sœurs des divines vocations.

Le pape a approuvé leur prochaine canonisation, dans l’attente encore d’une date précise. Une mesure de précaution en raison de la situation sanitaire, explique-t-on de source vaticane.

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel