Colombe de la paix, Mossoul, 7 mars 2021 © Vatican Media

Colombe de la paix, Mossoul, 7 mars 2021 © Vatican Media

Mossoul: «J’invite nos frères chrétiens à retourner dans cette ville qui est la leur»

Print Friendly, PDF & Email

Témoignage de M. Gutayba Aagha, musulman sunnite

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

«Au nom du Conseil, j’invite nos frères chrétiens à retourner dans cette ville qui est la leur, dans leurs propriétés et à reprendre leurs activités»: c’est l’invitation de M. Gutayba Aagha, musulman sunnite, chef du Conseil social et culturel indépendant pour les familles de Mossoul, en Irak, dimanche 7 mars 2021, en présence du pape François, à l’occasion d’une prière pour les victimes de la guerre.

Un prêtre, le p. Raed Kallo est responsable des relations publiques du Cendre dont la vocation est le rapprochement des habitants des différentes communautés religieuse ou ethniques.

Il a témoigné, lui aussi à Mossoul, de son engagement dans ce Centre, et que « le peintre qui a peint les fresques de l’église et sculpté les statues et fait les inscriptions des versets de l’Évangile est un musulman ». Il est curé de l’église de l’Annonciation, à Mossoul.

Voici le témoignage du responsable du Centre.

AB

Prière de suffrage pour les victimes de la guerre
Hosh al-Bieaa (Mossoul), le 7 mars 2021

Témoignage de M. Gutayba Aagha, musulman sunnite,
chef du Conseil social et culturel indépendant pour les familles de Mossoul

Au nom de Dieu le Miséricordieux,

Votre Sainteté le Pape François,
Honorables participants,
Mes salutations distinguées!

Nous souhaitons la bienvenue à Sa Sainteté le Pape François dans la ville de Mossoul et nous l’accueillons avec joie. Mossoul, la ville historique et culturelle, la ville des prophètes qui a beaucoup souffert dans les périodes précédentes, renaît aujourd’hui de ses cendres comme un phénix et, grâce à Dieu, a commencé à jouir de la sécurité et de la protection et se remet progressivement de ses blessures.

Le Conseil social et culturel indépendant pour les familles de Mossoul promeut l’amour, la paix et la coexistence pacifique et inclut tous les membres de la communauté de Mossoul avec toute ses diversités religieuses, ethniques et autres, et ne fait jamais de distinction entre eux. En particulier, il affirme l’amour entre chrétiens et musulmans. La meilleure confirmation en est la présence dans ce Conseil, en tant que chargé de relations publiques, du père Emmanuel (Raed) Adel Calo, responsable des églises de Mossoul pour les syro-catholiques.

Au nom du Conseil, j’invite nos frères chrétiens à retourner dans cette ville qui est la leur, dans leurs propriétés et à reprendre leurs activités.

Merci beaucoup, Votre Sainteté, pour cette visite historique! En effet, aucun pape n’a visité l’Irak dans le passé. C’est pourquoi votre visite est comme un regard bienveillant et béni: je vous remercie et vous exprime ma reconnaissance pour votre geste.

Le Pape est un homme de paix et nous désirons que la paix descende sur nous avec sa venue, et que pour sa visite la communauté internationale et les organisations humanitaires, auxquelles nous sommes reconnaissants, accordent plus d’attention à cette ville affligée, afin qu’elle puisse continuer son chemin à travers l’histoire.

Que Dieu vous bénisse! Paix, miséricorde et bénédiction de Dieu.

Traduction de Zenit, Anita Bourdin

 

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste française accréditée près le Saint-Siège depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org. Elle a lancé le service français Zenit en janvier 1999. Master en journalisme (Bruxelles). Maîtrise en lettres classiques (Paris). Habilitation au doctorat en théologie biblique (Rome). Correspondante à Rome de Radio Espérance.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel