Construction d'une église en Egypte @ Il Sismografo

Construction d'une église en Egypte @ Il Sismografo

Egypte: 1 800 églises et édifices ecclésiastiques « régularisés »

Mise en oeuvre de la loi sur les lieux de culte d’août 2016

Share this Entry

« En ces derniers jours de 2020, le gouvernement égyptien a reconnu la pleine conformité aux normes en vigueur en matière de construction de lieux de culte chrétiens et d’immeubles annexes d’un nouveau groupe de 62 églises et édifices ecclésiastiques », en tout la régularisation a touché jusqu’ici 1 800 édifices, annonce l’agence vaticane Fides (Gianni Valente).

L’agence missionnaire du Vatican précise : « La nouvelle certification de conformité a été approuvée par le Premier ministre, Mostafa Madbouly, sur la base des travaux de vérification effectués par le Comité gouvernement ad hoc constitué pour réaliser la régularisation globale des églises construites de manière spontanée au cours de ces dernières décennies en l’absence d’autorisations gouvernementales et administratives nécessaires. »

Gianni Valente rappelle que « le processus de vérification et de régularisation a débuté à compter de l’approbation de la nouvelle loi sur la construction et la gestion des lieux de culte, adoptée par le Parlement le 30 août 2016. Depuis lors, le Comité gouvernemental ad hoc s’est réuni 18 fois pour donner son nihil obstat à la régularisation d’églises et d’immeubles annexes jusqu’ici considérés en tout ou partie comme illégaux ».

De fait, ajoute la même source, « au cours de ces dernières décennies, de nombreux lieux de culte chrétiens avaient été construits de manière spontanée, en l’absence de l’ensemble des autorisations nécessaires. Aujourd’hui encore, de tels édifices réalisés par les communautés chrétiennes locales sans autorisations légales continuent de temps à autre à être utilisés comme prétexte par des groupes islamistes pour fomenter des violences sectaires à l’encontre des chrétiens ».

Pour Fides, « la loi sur les lieux de culte d’août 2016 a représenté un progrès par rapport aux 10 règles introduites en 1934 dans la législation ottomane par le Ministère de l’Intérieur, règles qui interdisaient entre autre de construire de nouvelles églises près des écoles, des canaux, des édifices gouvernementaux, des voies ferrées et des zones résidentielles. Dans de nombreux cas, l’application rigide de ces règles a empêché la construction d’églises dans des villes et des villages habités par des chrétiens, surtout dans les zones rurales de Haute Egypte ».

Pourtant ces églises resteront fermées en raison de la pandémie, précise Fides: le patriarche copte orthodoxe, Tawadros II, a déclaré que la décision d’annuler la participation communautaire à la célébration des imminentes festivités de Noël (le 7 janvier pour les communautés suivant le calendrier julien) « semble nécessaire pour sauvegarder la santé des personnes dans les circonstances exceptionnelles liées à la pandémie, exhortant tous les baptisés à se préparer spirituellement pour faire mémoire dans leur cœur de la naissance de Jésus-Christ ».

« En temps normal, ajoute Gianni Valente,les églises coptes se remplissent de fidèles au soir du 31 décembre pour la veillée de fin d’année puis dans la nuit du 6 au 7 janvier, pour la veillée de la nuit de Noël. »

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org . A créé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel