Déclaration d'Abou Dhabi sur la fraternité humaine © Vatican Media

Déclaration d'Abou Dhabi sur la fraternité humaine © Vatican Media

ONU: une «Journée internationale de la Fraternité humaine» fixée au 4 février

Anniversaire de la Déclaration d’Abou Dhabi

Share this Entry

« La presse arabe souligne la résolution de l’Assemblée générale des Nations unies, lors de sa soixante-quinzième session, déclarant la date de l’anniversaire de la signature du Document sur la Fraternité humaine, le 4 février, « Journée internationale de la Fraternité humaine » », indique, depuis Rome, le blog Il Sismografo, ce mardi 22 décembre 2020.

L’ONU invite ainsi les États membres et les organisations gouvernementales et non-gouvernementales de la société civile à la célébrer dès l’année prochaine, le 4 février 2021.

« Il s’agit également de mobiliser les efforts de la communauté internationale pour promouvoir la culture de la paix, l’intégration, la compréhension et la solidarité, ce jour-là chaque année », souligne la même source.

L’Assemblée générale des Nations unies a informé les États membres des efforts de l’imam Ahmed al-Tayyeb, cheikh d’al-Azhar, et du pape François, pour « promouvoir le dialogue entre les religions et les cultures, qui a abouti à la signature de ce document historique ».

La résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies indique que l’adoption du 4 février de chaque année comme « Journée internationale de la Fraternité humaine » s’inscrit dans « le cadre des politiques et résolutions de l’organisation internationale appelant au rapprochement des cultures, à la promotion d’une culture de la paix, au rejet de la violence et de la haine et à la croyance en la précieuse contribution du dialogue entre les différentes cultures ».

Les religions, relève l’ONU, « sensibilisent aux valeurs communes de tous les êtres humains et créent un environnement propice à la paix et à la compréhension entre tous et à tous les niveaux, local, national, régional et mondial ».

« Pour sa part, le conseiller Mohamed Abdel Salam, secrétaire général du Haut Comité pour la Fraternité humaine, a exprimé sa joie face à cette décision historique, qui représente une reconnaissance internationale des efforts d’al-Tayyeb et du pape François et un soutien aux efforts déployés par le Haut Comité pour la Fraternité humaine », fait observer la même source.

Notons que la déclaration a également été signée ensuite par des représentants du judaïsme et des représentants d’autres religions.

Traduction de l’italien par Hélène Ginabat

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org . A créé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel