Mgr Eric de Moulins Beaufort, capture vidéo Twitter @FranceauVatican

Mgr Eric de Moulins Beaufort, capture vidéo Twitter @FranceauVatican

France : visite de la présidence de la CEF au Vatican

Print Friendly, PDF & Email

Entretien avec le card. Parolin

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Comme de coutume, la présidence de la Conférence des évêques de France (CEF) a été reçue par le pape François au Vatican ce 3 décembre 2020.

Dans une vidéo postée la veille sur le compte Twitter de l’ambassade de France près le Saint-Siège, le président de la CEF Mgr Éric de Moulins-Beaufort explique que durant ce rendez-vous annuel, les évêques rendent comptent au pape «des travaux des deux assemblées de l’année», au printemps et à l’automne.

Au menu des échanges, d’après Vatican News : la vie des paroisses, le travail de la CEF sur la lutte contre les abus, et «évidemment la crise sanitaire et les relations avec le gouvernement français», a dit Mgr de Moulins-Beaufort, alors que les évêques ont obtenu un assouplissement des conditions pour les célébrations publiques.

Selon la même source, le pape s’est intéressé à la question des caricatures et de la liberté d’expression en France, mais également à la révision de la loi de 1905 qui se prépare dans les tuyaux du gouvernement. La délégation a discuté avec lui des récents évènements, notamment l’assassinat du professeur Samuel Paty le 16 octobre dernier dans la banlieue parisienne. «C’était important que nous puissions lui livrer notre point de vue», a expliqué l’archevêque de Reims.

Le président était accompagné des deux vice-présidents Mgr Dominique Blanchet et Mgr Olivier Leborgne, ainsi que du secrétaire général, le p. Hugues de Woillemont.

«Nous sommes très heureux de vivre (cette rencontre) cette année, dans cette ambiance un peu spéciale d’épidémie», a aussi confié Mgr de Moulins-Beaufort qui était invité à la Villa Bonaparte, siège de l’ambassade.

Ces derniers jours, a-t-il rapporté, «nous avons rencontré d’heure en heure toutes sortes de collaborateurs, de responsables de différents dicastères, à qui nous sommes allés présenter la vie de l’Eglise de France, éventuellement demander leur réactions, leurs conseils, leurs encouragements sur tel ou tel sujet».

Outre le pape François, la délégation a aussi échangé avec le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin.

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel