Maman enceinte, Specola vaticana, 11 juin 2016 L'Osservatore Romano

Maman enceinte, Specola vaticana, 11 juin 2016 L'Osservatore Romano

La façon de traiter le corps de la femme révèle «notre niveau d’humanité»

Print Friendly, PDF & Email

Tweet pour la Journée pour l’élimination de la violence sexuelle en temps de conflit

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

La façon de traiter le corps de la femme révèle «notre niveau d’humanité», a affirmé le pape François dans un tweet publié pour la Journée internationale pour l’élimination de la violence sexuelle en temps de conflit, ce 19 juin 2020.

«Aujourd’hui, a-t-il écrit… rappelons-nous que la femme porte en elle la garde de la vie, la communion avec tous, le soin de tous. De la façon dont nous traitons le corps de la femme, nous comprenons notre niveau d’humanité.»

Cette citation est tirée de son homélie de la première messe de l’année, 1er janvier 2020, fête de Sainte Marie Mère de Dieu : «Les femmes sont sources de vie. Cependant elles sont continuellement offensées, battues, violentées, poussées à se prostituer et à supprimer la vie qu’elle portent dans leur sein», avait dénoncé le pape, en affirmant  : «Toute violence faite à la femme est une profanation de Dieu, né d’une femme.»

«Par le corps d’une femme, le salut est parvenu à l’humanité, avait-il ajouté : de la façon dont nous traitons le corps de la femme, nous comprenons notre niveau d’humanité. Combien de fois le corps de la femme a été sacrifié sur les autels profanes de la publicité, du gain, de la pornographie, exploité comme une surface à utiliser. Il doit être libéré du consumérisme, il doit être respecté et honoré ; c’est la chair la plus noble du monde, elle a conçu et a mis au monde l’Amour qui nous a sauvé!»

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel