Appel du pape à l’Europe: « Un esprit concret de solidarité »

Non à un « retour au passé »

Share this Entry

Le pape François lance un appel à l’Europe pour « un esprit concret de solidarité », face aux « égoïsmes des intérêts particulier » et à « la tentation d’un retour au passé ».

Dans son message de Pâques, avant la bénédiction Urbi et Orbi de ce dimanche 12 avril 2020, depuis la basilique vaticane déserte, le pape François a pris la parole en italien, relayé par les media du monde. Le texte complet se trouve ici.

Le pape salue la solidarité déployée pour la construction de l’Europe: « Parmi les nombreuses régions du monde frappées par le coronavirus, j’adresse une pensée spéciale à l’Europe. Après la deuxième guerre mondiale, ce continent a pu renaître grâce à un esprit concret de solidarité qui lui a permis de dépasser les rivalités du passé ».

Le pape appelle à la même solidarité dans les circonstance actuelles pandémie, car c’est « urgent »: « Il est plus que jamais urgent, surtout dans les circonstances actuelles, que ces rivalités ne reprennent pas vigueur, mais que tous se reconnaissent membres d’une unique famille et se soutiennent réciproquement. »

Les décisions d’aujourd’hui sont lourdes de conséquences, au-delà même des frontières de l’Europe: « Aujourd’hui, l’Union Européenne fait face au défi du moment dont dépendra, non seulement son avenir, mais celui du monde entier. »

Le pape en appelle à la créativité européenne, à l’innovation: « Que ne se soit pas perdue l’occasion de donner une nouvelle preuve de solidarité, même en recourant à des solutions innovatrices. »

Le danger ce serait une régression: « L’alternative est seulement l’égoïsme des intérêts particuliers et la tentation d’un retour au passé, avec le risque de mettre à dure épreuve la cohabitation pacifique et le développement des prochaines générations. »

 

 

 

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel