Conférence TED, capture vidéo

Conférence TED, capture vidéo

"Plus vous êtes puissant… plus vous devrez agir avec humilité"

Message vidéo du pape François à TED 2017 (3/3)

Share this Entry

« Plus vous êtes puissant, plus vos actions auront des conséquences sur les hommes, plus vous devrez agir avec humilité », a souligné le pape François, devant des experts et créateurs réunis à la conférence « TED 2017 », le 25 avril 2017.
Le pape a en effet participé par vidéo à la conférence TED (Technology-Entertainment-Design) – qui rassemble des personnes du monde entier pour partager leurs idées avec le monde -, organisée à Vancouver (Canada) sur le thème « The future you » (24-28 avril).
« Permettez-moi de le clamer haut et fort : plus vous êtes puissant, plus vos actions auront des conséquences sur les hommes, plus vous devrez agir avec humilité », a déclaré le pape dans son message, en avertissant : « Si vous ne le faites pas, votre pouvoir vous détruira, vous, mais aussi l’autre ».
Citant le proverbe argentin « le pouvoir agit sur l’homme comme l’alcool sur un estomac vide », il a expliqué : « La tête vous tourne, vous êtes saoul, vous perdez l’équilibre et vous finissez par vous faire mal et faire mal aux autres, si vous ne reliez pas votre pouvoir à l’humilité et à la tendresse ».
Pour le pape François, « l’avenir de l’humanité n’est pas seulement entre les mains des politiciens, des grands dirigeants, des grandes sociétés » mais avant tout « entre les mains des hommes qui reconnaissent l’autre comme un individu, et eux-mêmes comme un élément du ‘nous’ ».
En concluant son message de 18 minutes sous-titré en plus d’une vingtaine de langues, le pape a invité à la « révolution de la tendresse » : « C’est l’amour qui se rapproche et se concrétise. C’est un mouvement qui part du cœur et arrive aux yeux, aux oreilles et aux mains. La tendresse nous demande de nous servir de nos yeux pour voir l’autre, de nos oreilles pour l’écouter, pour écouter les enfants, les pauvres, ceux qui ont peur de l’avenir ; pour entendre le cri silencieux de notre maison commune, notre Terre polluée et malade. La tendresse nous demande de nous servir de nos mains et de notre cœur pour réconforter l’autre, pour prendre soin de ceux dans le besoin ».
« Oui, la tendresse est le chemin à suivre par les femmes et les hommes les plus forts et les plus courageux. La tendresse n’est pas une faiblesse mais une force », a-t-il affirmé.

Share this Entry

Anne Kurian

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel