Prison de Paliano © giustizia.it

Prison de Paliano © giustizia.it

Jeudi Saint: le pape célébrera la Cène à la prison de Paliano

Print Friendly, PDF & Email

Troisième lavement des pieds dans une prison

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le pape François célébrera la messe de la Cène du Seigneur, dans l’après-midi du Jeudi Saint, 13 avril 2017, à la prison de Paliano, dans la Province de Frosinone, au sud-est de Rome (Italie), a annoncé le Bureau de presse du Saint-Siège une semaine plus tôt.
Dans cet établissement situé dans le diocèse de Palestrina, le pape lavera les pieds de détenus, au cours de la liturgie qui sera privée, précise la note du Saint-Siège. La prison de Paliano est dédiée aux collaborateurs de justice. Les résidents y travaillent, notamment dans les secteurs espaces verts et cuisine.
Dans un entretien à Radio Vatican, l’aumônier don Luigi Paoletti fait part de «l’immense joie» des détenus : «l’accueil sera vraiment extraordinaire, car ils aiment ce pape et ils attendent de lui une parole de réconfort pour eux et pour leurs familles».
Il précise que le centre de détention, qui compte quelque 60-70 prisonniers, abrite un département pour personnes atteintes de tuberculose et un secteur pour les femmes, au nombre de quatre. Une cinquantaine de détenus purgent actuellement une peine «assez longue».
Ce sera la troisième fois que le pape argentin fêtera le Jeudi Saint auprès de prisonniers. Chaque année depuis son élection en 2013, il déroge à la tradition en célébrant cette liturgie caractérisée par le rite du lavement des pieds et l’Évangile du commandement de l’amour, non pas à Saint-Jean-du-Latran ni à Saint-Pierre, mais dans des lieux significatifs : prison, centre pour réfugiés ou pour personnes handicapées.
En 2016, le pape François avait lavé les pieds de douze réfugiés, dans un centre d’accueil pour demandeurs d’asile et réfugiés à Castelnuovo di Porto, au nord de Rome. En 2015, il avait célébré la messe de la Cène dans la prison de Rebibbia à Rome, où il avait lavé les pieds de détenus et de femmes détenues de la prison féminine voisine.
Les Jeudis saints de 2013 et de 2014, le pape avait célébré à la prison pour mineurs de Casal del Marmo et au Centre pour personnes handicapées Sainte-Marie de la Providence.

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel