Bénédiction finale, Carpi, capture CTV

Bénédiction finale, Carpi, capture CTV

Une pierre de Karakosh (Irak) pour reconstruire Carpi

Le pape bénit 4 pierres pour la reconstruction d’édifices du diocèse

Share this Entry

« A Marie, nous offrons nos joies, nos douleurs, et nos espérances. Nous lui demandons de poser son regard miséricordieux sur ceux qui parmi nous se trouvent dans la souffrance, en particulier sur les malades, sur les pauvres et sur qui est privé d’un travail digne » : c’est l’invitation du pape François aux populations italiennes frappées par le séisme de 2012. Il a béni une pierre venue d’une église d’Irak détruite.
Après des appels pour la Colombie, pour la République démocratique du Congo et pour le Venezuela et le Paraguay, le pape s’est tourné vers les habitants de toute la région – quelque 70 000 personnes – présentes sur le parvis de la cathédrale de Carpi restaurée, pour la messe et l’angélus, ce dimanche 2 avril 2017.
Le pape notamment nommé deux figures de l’Eglise locale : le bienheureux Odoardo Focherini (1907-1944), entrepreneur et intellectuel, Juste parmi les Nations pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, mort au camp de concentration d’Hersbruck (Allemagne), béatifié en 2013 à Carpi ;  et la vénérable Mère Marianna Saltini (1889-1957), surnommée Mamma Nina. Elle a sauvé de la rue plus de mille jeunes filles, leur donnant la possibilité d’étudier, d’apprendre un métier et de fonder une famille.
Après l’angélus, en donnant sa bénédiction, le pape a béni les premières pierres de quatre nouvelles structures du diocèse qui seront reconstruites: de la nouvelle église Sainte-Agathe (Cibeno a Carpi),  de la “Cittadella della carità” (Citadelle de la charité) de Carpi, du Centre de spiritualité Sant’Antonio (Mercadello di Novi di Modena), et une structure polyvalente de San Martino Carano (Mirandola). L’une des pierres a été offerte par les catholiques d’Irak : elle provient de l’église de l’Immaculée détruite à Karakosh, dans la plaine de Ninive.
Le pape a spécialement salué les nombreux malades qui ont participé à la messe en dépit du mauvais temps.
Le pape a ensuite déjeuné avec les évêques, les prêtres et les séminaristes. Vers 17h00 il devait rencontrer les populations sinistrées en 2012, à Mirandola, à quelque 26km de Carpi, et se recueillir auprès du monument érigé en souvenir des victimes du séisme.
AB
Paroles du pape François pour la région et le diocèse de Carpi
Chers frères et soeurs,
Au terme de cette célébration, notre pensée se tourne vers la Vierge Sainte, que vous vénérez dans l’église cathédrale qui lui est dédiée. A Marie, nous offrons nos joies, nos douleurs, et nos espérances. Nous lui demandons de poser son regard miséricordieux sur ceux qui parmi nous se trouvent dans la souffrance, en particulier sur les malades, sur les pauvres et sur qui est privé d’un travail digne.
En rappelant l’ardeur apostolique des deux figures de laïcs de votre terre, le bienheureux Odoardo Focherini et la vénérable Marianna Saltini, témoins de la charité du Christ, je vous salue avec gratitude, vous, les laïcs. Je vous encourage à être les acteurs de la vie de vos communautés, en communion avec vos prêtres : misez toujours sur ce qui est essentiel à l’annonce et au témoignage rendu à l’Evangile.
Je vous remercie de votre présence, vous, les évêques de la région d’Emilie-Romagne, et surtout le pasteur de ce diocèse, Mgr Francesco Cavina: je vous exhorte à être proches de vos prêtres par l’écoute et une proximité pleine de sollicitude.
Enfin, je voudrais vous remercier tous et chacun de vous, chers fidèles, prêtres, religieux et religieuses, les autorités et de façon spéciale ceux qui ont collaboré pour organiser cette visite, avec une pensée particulière pour l’AGESCI et pour le chœur, composé de toutes les chorales du diocèse, qui ont animé cette liturgie.
Confions notre vie et le sort de l’Eglise et du monde à Marie, notre mère, en récitant ensemble la prière de l’Angélus.
Angelus Domini…
© Traduction de ZENIT, Anita Bourdin

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org . A créé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel