"Skating in the dark", intiative du centre Sant'Alessio, facebook

"Skating in the dark", intiative du centre Sant'Alessio, facebook

Vendredi de carême: le pape François rend visite à des non-voyants

Prolongement des «vendredis de la miséricorde»

Share this Entry

Le pape François s’est rendu dans un centre pour non-voyants ce vendredi 31 mars 2017, dans le prolongement de ses visites « privées » et impromptues des « vendredis de la miséricorde » et de l’Année sainte.
Cet après-midi en effet, le pape s’est rendu dans le sud de Rome, au centre régional S. Alessio – Margherita di Savoia travaillant à l’inclusion sociale des non-voyants et mal-voyants, indique le Saint-Siège. Il a été fondé par le bienheureux pape Pie IX il y a 149 ans.
Le communiqué précise que cette visite s’inscrit dans la suite du jubilé de la miséricorde, pour mettre en lumière les « oeuvres de miséricorde spirituelles et corporelles en faveur de ceux qui vivent dans des situations d’exclusion physique et sociale».
Le pape a rencontré les hôtes de la structure : des personnes qui sont aveugles de naissance ou à la suite de graves pathologies, ou qui sont porteuses de différents handicaps.
Parmi elles, une cinquantaine d’enfants qui viennent au centre pour une formation spécifique qui les aide dans les petits gestes quotidiens, et 37 personnes âgées et adultes, résidents.
A son arrivée, le pape a été accueilli par le président du centre, Amedeo Piva, et par le directeur général, Antonio Organtini – devenu lui-même non-voyant -, par le personnel et par les bénévoles.
Le pape a offert un cadeau au centre et il a signé le parchemin de la chapelle en souvenir de sa visite.
“Cela a été une grand surprise, et une course pour embrasser le pape. François est resté ici une heure et demi, et il n’a pas fait de discours. Il a salué et embrassé tout le monde et il a donné des messages différents aux enfants et aux personnes âgées”, a confié Amedeo Piva à TV2000.
Il a confié que la direction était au courant depuis un jour et demi, mais que les résidents, les jeunes et leurs familles ont été convoqués pour une rencontre avec le directeur: ils avaient « une grande attente » et ils ont eu une « belle surprise ». Certains enfants demandaient au pape s’ils pouvaient porter au cou le chapelet qu’il leur avait offert. Les plus âgés demandaient un soutien pour « retrouver la sérénité ».
Un résident a offert au pape son livre de cuisine écrit en braille et la copie d’une icône de l’église romaine de Santa Maria in Trastevere.
Le pape était attendu au Vatican vers 18h.

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org . A créé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel