Soeur Marthe, véritable soeur de la Miséricorde, dit Jean-Paul II

Print Friendly, PDF & Email

La bienheureuse française Marthe Le Bouteiller

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le martyrologe romaiin fait aujourd’hui mémoire de la bienheureuse Marthe Le Bouteiller, religieuse française (1816-1883).

Aimée Le Bouteiller est née à Percy, dans le diocèse de Coutances, troisième d’une famille de cultivateurs qui comptera quatre enfants. C’est à l’école voisine que se dessina sa vocation religieuse, sous l’influence de la directrice.

Et, à vingt quatre ans, elle entra chez les Sœurs des Ecoles chrétiennes de la Miséricorde, fondées par sainte Marie-Madeleine Postel (1756-1846). Elle prit alors le nom de Marthe.

Pendant quarante ans, elle occupa humblement les tâches de cuisinière ou de jardinière. En tout, elle devint un modèle de religieuse. Elle mourut, entourée de l’amour de toute sa communauté et des fidèles de leur paroisse, à Saint-Sauveur-le-Vicomte, le 18 mars 1883: elle avait 66 ans.

«Sœur Marthe, une véritable Sœur de la Miséricorde, disait Jean-Paul II, le jour de sa béatification, faisait rayonner l’amour de Deu autour d’elle. La très grande simplicité de sa vie n’empêchaient pas les autres sœurs de reconnaître sa véritable autorité spirituelle».

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste française accréditée près le Saint-Siège depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org. Elle a lancé le service français Zenit en janvier 1999. Master en journalisme (Bruxelles). Maîtrise en lettres classiques (Paris). Habilitation au doctorat en théologie biblique (Rome). Correspondante à Rome de Radio Espérance.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel